La fintech entre dans le top 5 des secteurs qui lèvent le plus d'argent

759 millions d'euros ont été levés par les start-up françaises au cours du premier semestre avec 244 opérations et pour un montant moyen de 3,1 millions d'euros, selon EY.

Au premier semestre 2015, les investissements dans les start-up françaises ont bondi, révèle le baromètre EY du capital-risque. 759 millions d'euros ont été recueilli (+70% en un an) en 244 opérations (+30%). La France se place ainsi au second rang des pays européens en nombre d'opérations, derrière le Royaume-Uni, et en troisième en termes de montant levé, derrière le Royaume-Uni et l'Allemagne. Le ticket moyen passe aussi de 2,3 millions d'euros en 2014 à 3,1 millions d'euros.

Baromètre du capital-risque en France. © EY

La Fintech fait son entrée dans le top 5 sectoriel des levées de fonds, avec 56 millions d'euros levés en dix opérations. En tête du classement, la levée de 31 millions d'euros de Prêt d'Union. Le secteur tech reste cependant en tête en concentrant 28% des montants levés au premier semestre.

Investissements par secteur. © EY

Les tours de table supérieurs à 10 millions d'euros représentent 48% des montants levés et 7% des opérations.

Investissements par stade de maturité. © EY

 

Capital risque / Levée de fonds