Marché publicitaire : le digital et la télévision gardent la tête hors de l'eau

Les médias digitaux et la télévision sont les seuls médias à clôturer le 1er semestre avec des ressources publicitaires en croissance, selon Kantar Media. La presse est le secteur le plus touché à -12%.

Le marché publicitaire net termine le 1er semestre 2015 en recul de -0,8% par rapport au 1er semestre 2014, selon l’AdTrends de Kantar Media et France Pub, après un mois de mai à -3,5% et un mois de juin à -0,7%. Les médias digitaux (+4% en juin) et la télévision (+3% en juin) clôturent ce 1er semestre en positif, avec respectivement +7% et +3% de progression. A l’inverse, la presse (-15% en juin et -12% au S1), la publicité extérieure (+4% en juin et -2% au S1) et la radio (-5%) sont en repli.
Du point de vue sectoriel, la grande consommation, la distribution généraliste et la mode ont renforcé leur présence au 1er semestre, tandis que les établissements financiers, les constructeurs automobiles et les enseignes spécialisées enregistrent les plus fortes baisses.

Marché publicitaire / Kantar Media