Le français Drivy lève 8 millions d'euros et avale Buzzcar

Le service d'auto-partage Drivy boucle une nouvelle levée de fonds et rachète le numéro 3 du secteur pour s'imposer sur le marché français et accélérer à l'international.

Créé en 2010 par Paulin Dementhon et Nicolas Mondollot, Drivy passe la deuxième. Le service d'auto-partage annonce ainsi avoir levé 8 millions d'euros auprès de Via-ID, le fonds Ecotechnologies (Bpifrance), Index Ventures et Alven Capital. Drivy avait déjà levé 6 millions d'euros en mai 2014, auprès d'Alven et Index Ventures. Au total, la start-up a levé 16 millions d'euros depuis sa création. Cet Airbnb de l'automobile en profite aussi pour racheter son concurrent, Buzzcar, propriété jusque-là de Via-ID. Il revendique 26 000 véhicules disponibles en location entre particuliers sur sa plateforme et 500 000 utilisateurs en France. Buzzcar en compte de son côté 100 000 pour 7 000 véhicules.

Après avoir lancé son service en Allemagne l'année dernière, Drivy va désormais s'attaquer à l'Espagne puis le Royaume-Uni, l'Italie et la Belgique, qui devraient ouvrir durant le printemps.

Levée de fonds / API

Annonces Google