Quelle place pour les start-up dans l'économie française ? Un accès aux aides pas encore universel

Les jeunes entreprises du numériques sont confrontées à un plafond de verre quant à leur accès à certaines aides. Un manque à gagner en raison d'une définition stricte de l'innovation dans les processus d'attribution d'aides ou crédits d'impôts.

Et à ce titre, encore un tiers des start-up n'ont pas accès au statut Jeune entreprise innovante (JEI) et 30% à des aides ou garanties de prêts Oséo. Plus signicativement, alors que les 108 sociétés interrogées ont dépensé 109 millions d'euros en R&D en 2011, seuls 36 millions d'euros ont été financés par des aides à l'innovation, dont 27,7 grâce au Crédit d'impôt recherche (CIR). Une faible progression au regard des 80,4 millions d'euros de dépenses en R&D enregistrés en 2010 et des 32 millions d'aides octroyés.



encore 33% des start-up n'ont pas accès au statut jeune entreprise innovante
Encore 33% des start-up n'ont pas accès au statut Jeune entreprise innovante © Ernst & Young

Innovation / Capital risque