WeTransfer lève 25 millions de dollars pour se renforcer aux Etats-Unis

La start-up néerlandaise de transfert de fichiers boucle le premier tour de table depuis sa création en 2009. Elle revendique 25 millions d'utilisateurs mensuels.

Le service WeTransfer, qui permet de s'envoyer des fichiers qui seraient trop lourds pour être joints à des emails, vient de boucler une levée de 25 millions de dollars. Il s'agit du premier tour de table de la société néerlandaise, depuis sa création à Amsterdam en 2009. Jusqu'ici autofinancée, WeTransfer a réussi à se construire une base de 25 millions d'utilisateurs actifs mensuels, qui envoient 70 millions de fichiers chaque mois.

La start-up tire ses revenus de deux sources. 40% provient de la publicité qui accompagne son service gratuit et 60% est issu de son service premium à 10 euros par mois, qui permet aux utilisateurs de personnaliser leurs URLs, de transférer des fichiers de plus de 2Go, de stocker jusqu'à 50Go de documents et de les protéger par mot de passe. Son chiffre d'affaires a doublé l'an dernier pour atteindre 20 millions d'euros et la start-up se dit rentable depuis 2013.

Apportés par un seul investisseur, Highland Capital Partners Europe, les fonds levés vont lui permettre d'attaquer de nouveaux marchés et en particulier les Etats-Unis. WeTransfer compte également développer de nouvelles fonctionnalités et nouer des partenariats qui amélioreront sa notoriété outre-Atlantique.

Levée de fonds / URL