Les levées de fonds de l'e-business au 1er semestre 2012 Une relance annoncée ?

Si ce semestre semble très prometteur pour les start-up, il ne faut cependant pas en tirer de conclusions trop hâtives : cette importante hausse des investissements est d'une part due aux deux levées de fonds massives que sont celles de Fotolia et de Viadeo. Elle est également lié aux fins de période d'investissement de certains fonds. Or la baisse de la collecte serait cette année de l'ordre de 16% selon CF News, renforçant alors l'idée que les fonds - en plus de faire face à une régulation européenne contraignante - se retrouvent dans l'obligation de réduire le rythme de leur activité.


Et c'est donc pour assurer une certaine performances que les investisseurs semblent s'écarter du mobile, faute d'une monétisation encore trop peu ressentie. En revanche, les services en ligne et l'e-commerce dont les performances financières sont plus évaluables ont plus de chances de les séduire.



évolution des montants levés depuis janvier 2010, secteur par secteur (en
Évolution des montants levés depuis janvier 2010, secteur par secteur (en millions d'euros) © Journal du Net

Capital risque / Levée de fonds