Cinq pépites Web dénichées par... Marc Fournier, de Serena Capital

Pépites Marc Fournier Serena Capital Voici cinq start-up prometteuses sélectionnées par Marc Fournier, Managing Partner chez Serena Capital.

Le JDN vous propose régulièrement de découvrir la sélection des start-up les plus prometteuses, futures stars de demain, par les investisseurs actifs dans l'hexagone. Marc Fournier, Managing Partner chez Serena Capital, nous dévoile ses cinq favorites.

 

 Capital Koala

3169
Marc Fournier est Managing Partner chez Serena Capital. © Serena Capital

Capital Koala rembourse à ses utilisateurs, à chacun de leurs achats chez 1 400 e-commerçants partenaires, un certain pourcentage de leurs achats (entre 1 et 20%, avec une moyenne de 5%), directement sur un livret d'épargne au nom de leurs enfants.

Pourquoi l'avoir choisie ? "Parce qu'elle suit le principe selon lequel 'ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières'. Cela concerne tout le monde et sur le long terme et l'idée est assez novatrice. Epargner est difficile, surtout en temps de crise. C'est social, ça s'adresse à tout le monde. Le business model repose sur des commissions et aussi sur des apports d'ouvertures de comptes avec les banques."

 

 Melty

Le groupe média à destination des jeunes fondé en 2008 par l'entrepreneur Alexandre Malsch, avec Jonathan Surpin et Jérémy Nicolas, revendique plus de 17,3 millions de lecteurs en janvier 2014 (pour 3,3 millions de visiteurs uniques, selon Médiamétrie//Netratings). Il cible les jeunes de 18 à 30 ans à travers les sites melty.fr (et ses versions étrangères), meltyFashion, meltyStyle, meltyBuzz, meltyFood, meltyCampus et meltyXtrem, june.fr, et mcm.fr, et les 12-17 ans avec fan2.fr. Serena Capital a investi 3 millions d'euros dans Melty en 2012.

Pourquoi l'avoir choisie ? "Le groupe connaît une croissance assez rapide. J'adore le modèle, à la fois technologiquement et pour la manière dont ils arrivent à intéresser la génération Y qui est pourtant difficile à atteindre. Les jeunes ont des attentes et modes de consommation différents qu'il faut adresser."

 

 Mobeye

L'application Mobeye permet à ses clients de collecter des informations sur le terrain grâce à une communauté d'utilisateurs géolocalisée, et à ses utilisateurs de gagner de l'argent en complétant des missions et en prenant des photos dans des points de vente. Parmi les clients de Mobeye : Coca Cola, Michel et Augustin, Bel, Total, Yoplait, Adidas, Materne...

Pourquoi l'avoir choisie ? "Parce que c'est une start-up en plein dans l'air du temps, qui se concentre sur le mobile et y allie la géolocalisation et la prise de photos. C'est un concept génial ; une manière, pour les gens qui font de la distribution, de savoir si leurs produits sont bien disposés dans les points de vente. Au lieu de dépenser des sommes astronomiques, on fait appel à une communauté et on a des résultats très rapides. Mobileye est une société toute jeune, en train de se développer et ce type d'application a le vent en poupe."

 

 Creads

Fondée en 2008, Creads est une agence participative qui regroupe des milliers de créatifs à travers le monde. Elle propose d'accompagner ses clients pour trouver un logo, un nom ou un webdesign. Le client dépose son appel à projet et reçoit des dizaines de propositions parmi lesquelles il peut faire son choix. Creads revendique 1 500 clients, 7 000 visiteurs quotidiens et 50 000 créatifs inscrits.

Pourquoi l'avoir choisie ? "J'adore la boîte et sa fraicheur. Elle part du principe que la créativité peut venir de n'importe où et démocratise le savoir. Serena Capital est passée par Creads pour faire son logo : on a été l'un de leurs premiers clients !

 

 Znappit

Znappit est une application qui permet aux utilisateurs de réunir des vidéos avec leurs amis pour en faire des montages de 90 secondes.

Pourquoi l'avoir choisie ? "Parce que c'est une super application mobile. Nous l'avions utilisée après un voyage d'équipe de Serena Capital à Venise, pour créer une sorte de "carte postale" avec toutes nos vidéos et des points de vue différents. La start-up a été créée par des anciens de l'ESCP et c'est une application à forte attractivité, très scalable : ils pourront accélérer le modèle sans trop de ressources supplémentaires. Et puis exploiter la vidéo, c'est tout à fait dans l'ère du temps."

 

Serena Capital est une société de gestion créée en 2008 par trois entrepreneurs : Marc Fournier, Philippe Hayat et Xavier Lorphelin. Avec 200 millions d'euros sous gestion, Serena Capital finance et accompagne des entreprises innovantes en forte croissance.

Diplômé de l'ESCP-Europe et de Tufts University à Boston, Marc Fournier a commencé sa carrière en créant plusieurs sociétés en France et aux Etats-Unis (Silicon Valley). En 2002, il a co-géré les FCPI de la Société Générale avant de créer en 2008 Serena Capital avec deux autres associés. Marc est Professeur Affilié à l'ESCP Europe et gère le Master Spécialisé Innover Entreprendre.

 

Les sélections précédentes :

 Cinq pépites dénichées par... Nicolas Celier, d'Alven Capital

Serena Capital