Confidentiel : Spotify France a enregistré 4 millions d'euros de CA en 2011

Malgré un CA en hausse de plus de 143% en un an, la filiale française du service de musique en ligne enregistrait 34 500 euros de pertes en 2011.

Spotify vient de déposer les comptes de sa filiale française pour son exercice 2011. Ces derniers comprennent l'ensemble des revenus générés par les abonnés français au service et ceux de sa régie publicitaire. Les revenus 2011 de Spotify en France s'élèvent ainsi à un peu plus de 4 millions d'euros, soit 2,1% de son chiffre d'affaires à l'international si l'on se fie au cabinet PrivCo qui évoque un chiffre d'affaires de 187,1 dans le monde en 2011. Le chiffre d'affaires réalisé par le groupe suédois en France est en hausse de plus de 143% et a permis à Spotify France de réduire ses pertes qui en 2011 s'élevaient à 34 500 euros, comparé aux 56 200 euros de pertes enregistrées fin 2010.
Avec 20 millions d'utilisateurs actifs dont 5 millions de payants dans le monde, le service de musique en ligne est désormais la seconde source de revenus pour les maisons de disque américaine. Il a annoncé en décembre avoir reversé 500 millions de dollars aux ayants droits depuis sa création, dont 250 millions de dollars entre février et décembre 2012. Spotify ne communique pas son nombre d'abonnés payants en France mais assure en avoir un million aux Etats-Unis, marché sur lequel Deezer souhaite se lancer (lire l'article "Deezer préparer son offensive contre Spotify aux Etats-Unis", du 21/12/12). Pour poursuivre leur croissance internationale, les deux sociétés rivales ont l'an dernier réalisé des augmentations de capital records, de plus de 76 millions d'euros pour Spotify (100 millions de dollars) et de 100 millions d'euros pour Deezer, qui compte 3 millions d'abonnés payants dans le monde.

Deezer / Revenus