Sejourning lève 400 000 euros face à Airbnb

La plateforme de location entre particuliers se finance auprès d'Angelor Capitale, Simba Talents et d'autres investisseurs du Web

La start-up française Sejourning spécialisée dans la location entre particuliers vient d'annoncer une levée de fonds de 400 000 euros, réalisée auprès d'Angelor Capitale, Simba Talents et d'autres investisseurs du Web (dont Aymeric Léger, EasyFlirt, Laurent Benhamou, Monelib et Frédéric de Bourguet, Colunching.com). Sejourning, qui permet à ses utilisateurs de louer ou sous-louer leur logement pour des courtes durées, en France uniquement, avait déjà effectué une levée de fonds de 300 000 euros en juin 2012, 6 mois après son lancement. Celle-ci lui avait permis d'ouvrir un bureau à Lyon et de faire croître son chiffre d'affaires de 30% par mois, explique la société dans un communiqué de presse.

Le concurrent français d'AirBnb veut continuer à développer ses parts de marchés en France, élargir son offre et améliorer l'expérience client, avec le lancement annoncé d'une application iPhone et d'une Web App. La société compte également "développer en parallèle des sites de location de résidence principale dédiés aux collaborateurs des entreprises en marque blanche (un partenariat a été réalisé avec une grande compagnie aérienne européenne) et des sites de location communautaires pour le grand public." Sejourning revendique plus 4 000 logements répartis dans 10 villes de France (1 000 pour le seul Paris) et une clientèle composée à 80% de Français. La plateforme se finance via une commission comprise entre 12 et 16% du montant de la location.

Capital risque / Levée de fonds