Michel Pasotti

Chroniques deMichel Pasotti

Avocat, Cabinet Pasotti

Michel PASOTTI a occupé durant plus de vingt ans diverses fonctions opérationnelles de management, d’expert et de directeur commercial dans des sociétés du secteur IT, notamment IBM et Atos. Constatant l'importance du droit et la fragilité du travail en silos des directions IT et juridique, Michel PASOTTI a ensuite suivi un cursus complet afin de devenir avocat. Il a fondé son cabinet en 2008.

Dernieres chroniques de Michel Pasotti

  • Réforme du droit des contrats : vers plus d’efficacité pour les contrats IT ?

    Chronique de Michel Pasotti (Cabinet Pasotti)
    L’ordonnance du 10 février 2016 fait enfin intervenir la réforme du droit des contrats si longtemps annoncée. Non évènement ou changement radical dans la vie des affaires ? Qu’est ce qui changera en matière de contrats IT ?

  • Le contrat Amazon Web Services : derrière la rose, les épines ?

    Chronique de Michel Pasotti (Cabinet Pasotti)
    Les excellents résultats de AWS au 2ème trimestre 2015 confirment l’attractivité de son offre, parfaite implémentation des principes du cloud computing. Cependant, les entreprises françaises gagneraient à bien mesurer les risques nés des termes du contrat AWS...

  • Conformité des logiciels : en 2014, qui empochera le pactole ?

    Chronique de Michel Pasotti (Cabinet Pasotti)
    Quand on ne gagne plus de nouveaux clients, autant faire payer ceux que l’on a déjà. Les éditeurs de logiciels le savent bien. Aussi, en 2014, ils se battront comme jamais pour exploiter le gisement de la conformité.

    • Cassation défavorable à IBM contre MAÏF : quelles leçons ?

      Chronique de Michel Pasotti (Cabinet Pasotti)
      Dans le litige l'opposant à la MAÏF, l'intégrateur vient de subir une défaite : la chambre commerciale de la Cour de cassation a cassé le 4 juin 2013 l'arrêt de la Cour d'appel de Poitiers, particulièrement favorable à Big Blue. Deux leçons essentielles sont à retenir.

      • Méthodes agiles : contrats fragiles !

        Chronique de Michel Pasotti (Cabinet Pasotti)
        Les méthodes agiles sont souvent présentées comme une panacée permettant d'échapper aux lourdeurs des phases de spécifications. N'en déplaise aux habiles commerciaux des SSII, les méthodes agiles induisent toujours d'importants risques supportés par les clients. Voici pourquoi.

      • Le Cloud à la lumière de la CNIL : des recommandations pédagogiques mais à compléter

        Chronique de Michel Pasotti (Cabinet Pasotti)
        Le 25 juin 2012, la CNIL a publié ses recommandations relatives au Cloud Computing. Elles sont particulièrement pédagogiques et opérationnelles mais visent surtout les PME.Et se limitent aux données et apparaissent coupées de l'optimisation du système d'information.

      • Cloud computing et contrats informatiques : du nouveau ou du bruit ?

        Chronique de Michel Pasotti (Cabinet Pasotti)
        Le Cloud Computing : rupture technologique ou simple effet de mode ? À travers le prisme du droit des contrats, le bilan des nouveautés est décevant !

        • Faurecia c/ Oracle : les éditeurs de logiciels ne sont pas des transporteurs rapides !

          Chronique de Michel Pasotti (Cabinet Pasotti)
          La saga judiciaire opposant l’équipementier automobile à l’éditeur s’est achevée. En faveur d'Oracle, l’arrêt rendu par la Cour de Cassation dépasse le domaine des contrats IT pour concerner l’ensemble des clauses limitatives de responsabilité.

          • Web 2.0 : la Cour de Cassation met les pendules à l’heure !

            Chronique de Michel Pasotti (Cabinet Pasotti)
            La 1ère Chambre civile de la Cour de Cassation a qualifié d'éditeur Tiscali Media et non d'hébergeur. Toute l’économie du Web 2.0 risque d’être frappée par la puissance de l’onde de choc !

            • Défendre son e-réputation grâce au droit pénal

              Chronique de Michel Pasotti (Cabinet Pasotti)
              Il est simple de porter atteinte à l’e-réputation de tous au moyen des réseaux sociaux. Les esprits malveillants ont vite compris qu’ils pouvaient en tirer profit.

               
              • 1
              • 2