Groupon contraint de revoir à la baisse le calcul de ses revenus

Groupon contraint de revoir à la baisse le calcul de ses revenus Le site, qui a dû réviser la méthode de calcul de ses revenus, affiche un chiffre d'affaires semestriel divisé par deux.

Les nuages n'en finissent plus de s'accumuler au dessus du projet d'introduction en bourse du leader des coupons en ligne. Sous la pression de la SEC, le gendarme boursier américain, le site a d'abord dû réviser le calcul de son chiffre d'affaires : celui-ci n'inclut plus désormais la part de ses ventes que Groupon reverse aux commerçants partenaires. Avec cette nouvelle méthode de calcul, son chiffre d'affaires du premier semestre 2011 n'est plus de 1,5 milliard mais de 688 millions de dollars.

D'autre part, sa directrice opérationnelle Margo Georgiadis, arrivée en avril pour prendre en charge le marketing et les ventes, retourne chez son précédent employeur, Google. Son prédécesseur, Rob Solomon, avait pour sa part tenu un an à ce poste. Groupon et ses principaux fonds actionnaires resteraient toutefois déterminés à conduire cette IPO au mois d'octobre.

Autour du même sujet

Groupon contraint de revoir à la baisse le calcul de ses revenus
Groupon contraint de revoir à la baisse le calcul de ses revenus

Les nuages n'en finissent plus de s'accumuler au dessus du projet d'introduction en bourse du leader des coupons en ligne. Sous la pression de la SEC, le gendarme boursier américain, le site a d'abord dû réviser le calcul de son...

Annonces Google