Kelkoo propose son offre de cashback en France


En quête de rentabilité, Kelkoo lance un service de cashback auprès de 500 marchands.

Quinze jours après sa cession par Yahoo au fonds britannique Jamplant, Kelkoo annonce le lancement en France d'une offre de cashback intégrée à son comparateur. Après inscription, Kelkoo Cashback propose aux utilisateurs du shopbot de récupérer de l'argent sur leurs achats effectués auprès de plus de 500 cybermarchands partenaires. Kelkoo rémunère ses utilisateurs par chèque à partir de 15 euros de remboursements cumulés.

Cette offre a déjà été lancée il y a deux semaines en version beta au Royaume-Uni. Elle est complétée par une barre d'outils qui, installée dans le navigateur de l'internaute, alerte l'utilisateur lorsqu'il est sur un site partenaire du programme de cashback. Le moteur de shopping indique avoir également revu son algorithme de recherche, désormais basé sur les consultations de fiches produits par les internautes.

Avec ces nouveaux services, le moteur de shopping essaie de retrouver le chemin de la rentabilité. Après trois premières années bénéficiaires, le comparateur a réalisé une perte nette de 12 millions d'euros en 2007. Racheté 475 millions en 2004, Kelkoo a été revendu à un prix inférieur à 100 millions d'euros (lire Yahoo vend un Kelkoo moribond à un fonds anglais, du 21/11/2008).

Rentabilité / Bot

Annonces Google