BillMyParents veut faciliter les achats des pré-ados en ligne


Aux Etats-Unis, le service de paiement BillMyParents permet aux pré-ados d'acheter en ligne, à condition que leurs parents donnent ensuite leur accord.

Une firme américaine vient de lancer un système de paiement électronique destiné aux enfants et baptisé BillMyParents (littéralement : "envoie la facture à mes parents"). Le système repose sur l'intégration de boutons "BillMyParents" à côté des articles proposés sur les sites marchands. Au moment de quitter le site, les enfants ont la possibilité d'écrire un mot à leurs parents à propos du produit qu'ils désirent. Ceux-ci reçoivent une notification par e-mail et peuvent directement payer les articles ou, bien sûr, refuser. Par ce moyen, les enfants n'ont pas accès à la carte de crédit de leurs parents et ces derniers n'ont pas besoin de visiter les sites marchands sur lesquels leurs enfants ont trouvé les articles qu'ils désirent.

Jim Collas, PDG de SocialWise, qui édite BillMyParents, rappelle que 28 milliards de dollars (21 milliards d'euros) sont dépensés annuellement sur Internet par les mineurs, sans compter les 40 milliards de dollars (30 milliards d'euros) dépensés en points de vente après une recherche en ligne. D'après lui, ces dépenses sont en grande partie faites en dehors d'Internet parce que les enfants ne peuvent pas acheter sur le Web.

Pour BillMyParents, le défi consiste maintenant à être accepté par les sites marchands. La société n'a pas encore de partenaires, mais bénéficiera bientôt d'un site Amazon affilié : les enfants pourront faire une demande BillMyParents pour les articles qui y seront vendus, que les parents reviendront payer sur Amazon. Certain que les sites qui adoptent le système augmenteront leurs ventes, Jim Collas recommande de placer lesdits boutons sur les fiches produits plutôt que sur la page panier d'achat, pour en simplifier l'utilisation par les enfants. Il souligne par ailleurs l'intérêt d'intégrer BillMyParents aux sites et univers virtuels qui commercialisent des biens virtuels.

A quand les BillMyWife, BillMyHusband et BillMyBoss ? Le PDG de SocialWise indique avoir déjà enregistré de nombreux "BillMy". Un deuxième type de service est de plus en préparation : une carte de débit qui serait alimentée par l'argent de poche des enfants.

Annonces Google