Brozengo lève 500 000 euros pour renforcer sa force commerciale

Le moteur de recherche des bonnes affaires locales, lancé en juin, vient de lever 500 000 euros auprès d'investisseurs privés. Il veut référencer 200 000 marchands physiques d'ici la fin de l'année.

Trois mois après avoir ouvert son service, Brozengo vient de boucler un tour de table d'amorçage de 500 000 euros auprès de business angels et d'investisseurs privés. Lancé en juin dernier, ce moteur de recherche des bonnes affaires locales veut désormais profiter de cette levée de fonds pour croître rapidement et s'imposer sur le marché du référencement des bons plans des commerces de proximité (lire Guidedespromos et Brozengo mettent le commerce offline sur le Web, du 24/06/08).

Brozengo veut devenir la vitrine Web des magasins physiques. Fonctionnant sur le principe d'un moteur de recherche géolocalisé, il permet de trouver les différents commerçants proposant un produit donné dans un rayon de cinq kilomètres autour du lieu de connexion de l'internaute. Le service référence aussi bien les petits commerçants que les franchisés ou les grosses enseignes.

Aux commerçants, Brozengo vend de la visibilité auprès d'une cible qualifiée d'internautes résidant près de leur point de vente, à la manière des prospectus, catalogues ou journaux gratuits. Selon son PDG, Grégory Ogorek, 58 % des internautes français surfent sur Internet en vue d'un achat en magasin physique. Le site se rémunère au coût par clic (variable en fonction du nombre de clics) et propose également une offre forfaitaire, davantage adaptée aux petits commerçants soucieux de garder des coûts fixes.

Le tour de table que vient de boucler Brozengo doit lui permettre de renforcer de sa force commerciale. L'entreprise veut étoffer son équipe de commerciaux de terrain ainsi que son centre d'appel pour recruter de nouveaux commerçants. Une équipe commerciale dédiée aux "grands comptes" sera tout spécialement chargée de démarcher les grandes enseignes. "Au début du mois de juin, nous comptions 80 000 commerces référencés, assure Grégory Ogorek. D'ici la fin du mois de septembre nous aurons passé le cap des 100 000 vendeurs."

A travers le nombre de vendeurs, Brozengo cherche également à augmenter le nombre de produits proposés sur sa plate-forme. Lors du lancement du service, 2 000 références étaient disponibles. Grégory Ogorek en revendique désormais près de 10 000. "Le nombre de produits référencés constitue une priorité, car si l'internaute ne trouve pas celui qu'il recherche, il ne reviendra pas", note le fondateur de Brozengo.

En parallèle, Brozengo veut développer d'autres services, comme la création de pages d'accueil propres à certaines villes. 160 pages d'accueil dédiées à autant de villes de plus de 30 000 habitants sont en cours de développement. Le site veut également développer une offre de location de bases de données pour permettre à ses clients-commerçants de diversifier leurs leviers marketing.
 

Depuis son lancement, Brozengo revendique un trafic cumulé de 40 000 visiteurs uniques. Son fondateur se fixe un objectif de 300 000 visiteurs uniques mensuels d'ici avril 2009, dont 20 % d'internautes inscrits. Pour cela, le site compte communiquer, mais pas avant d'avoir atteint une taille critique en termes de vendeurs et produits référencés. Grégory Ogorek se donne jusqu'à la fin de l'année pour tripler le nombre de produits disponibles et doubler le nombre de vendeurs recensés.

Autour du même sujet

Brozengo lève 500 000 euros pour renforcer sa force commerciale
Brozengo lève 500 000 euros pour renforcer sa force commerciale

Trois mois après avoir ouvert son service, Brozengo vient de boucler un tour de table d'amorçage de 500 000 euros auprès de business angels et d'investisseurs privés. Lancé en juin dernier, ce moteur de recherche des bonnes affaires locales...