DSP2, cet accélérateur de places de marché

Le futur du e-commerce se dessine au fur et à mesure de l’évolution des attentes des consommateurs. De nombreux experts s’accordent en ce sens pour dire que nous commençons à peine à ressentir les effets de l'économie "on demand".

Les marketplaces en tant qu’intermédiaire unique entre un large panel de vendeurs et d'acheteurs connaissent une croissance exponentielle. D’ici à 2020, elles absorberont 40% du commerce de détail en ligne mondial, selon l'étude Ecommerce Foundation et Nyenrode Business University. Les acheteurs en ligne recherchent des expériences d'achat simples et personnalisées qui leur permettront d'utiliser n'importe quel device (mobile, tablettes, écrans connectés), la devise de leur choix et surtout le moyen de paiement qu'ils préfèrent. 

L'avenir ouvre clairement la voie aux guichets d'achat uniques via les places de marché par leur capacité à fournir aux consommateurs un large choix de produits et de services à partir d’une seule boutique en ligne. Elles jouent également le rôle de "facilitateur" auprès d’un large panel de vendeurs qui travaillent ensemble, créant ainsi un environnement d’achat concurrentiel. 

Les marketplaces ont une véritable et pleine responsabilité envers les vendeurs qui utilisent leurs services et qui veulent avoir la certitude que la marketplace traite leurs produits et leurs fonds de manière sûre et fiable. Mais elles ont également une réelle responsabilité envers les consommateurs qui se souviendront davantage du nom de la marketplace plutôt que celui des enseignes et des vendeurs de cette marketplace auprès desquelles ils ont effectué leurs achats.

DSP2 : Un environnement fiable pour le consommateur

La clé du succès d'une marketplace réside dans sa capacité à établir un climat de confiance à différents niveaux. Cette confiance est particulièrement importante pour l'ensemble des acteurs de la chaîne de paiement.

Le paiement est l'étape où les opérations de la marketplace commencent à se distinguer radicalement de celles d'un site marchand e-commerce ou d'une boutique en ligne individuelle – par la diversité des parties impliquées et les exigences associées. Jusqu'à maintenant (en d'autres termes, avant 2018 lorsque les marketplaces étaient soumises à des réglementations moins strictes), les fonds transitaient par le compte bancaire de la marketplace avant d'être reversés (souvent manuellement) aux vendeurs correspondants. Depuis janvier 2018, la DSP2 exige précisément que les marketplaces traitent les fonds tiers de la même manière qu’une banque ou qu’un prestataire de services de paiement.

Ainsi, en théorie comme en pratique, une marketplace en ligne constitue un partenariat gagnant pour tous les acteurs impliqués : les consommateurs, les vendeurs et la marketplace.

Les difficultés – et les risques – se situent au niveau de la logistique et des opérations qui s'exécutent en coulisse, particulièrement en ce qui concerne les paiements. Le traitement des paniers d'achat contenant des produits de plusieurs vendeurs et parfois ceux de l'opérateur de la marketplace devient plus compliqué lorsque les fonds doivent être versés à plusieurs tiers et/ou partenaires logistiques et, parfois, lorsque des retours doivent également être traités. Ce processus peut être chronophage, voire devenir un véritable casse-tête lorsque d'autres variables entrent en jeu – notamment lorsque les vendeurs utilisent plusieurs devises.

Les marketplaces qui s'appliquent à optimiser la gestion de leur activité e-commerce ont besoin de partenaires technologiques capables d'accélérer leur croissance, et notamment d'un PSP doté d'une solution de bout en bout dédiée. Une expérience de checkout personnalisée complétée par une stratégie de paiement transparente peut être un élément différenciant important mais aussi répondre rapidement à l'évolution rapide des demandes des consommateurs, tout en gérant votre mise en conformité DSP2.

Comment choisir le PSP idéal ?

Tous les PSP n'offrent pas les mêmes services et, de ce fait, beaucoup ne sont pas en mesure de proposer une gamme complète de services à valeur ajoutée.

Voici 3 éléments clés à prendre en compte dans le choix de son prestataire de services de paiement.

  1. Une solution marketplace dédiée. Pour soutenir efficacement les marketplaces, les PSP doivent comprendre l'environnement dans lequel évoluent les marketplaces, ainsi que les tendances et les meilleures pratiques associées. Aussi, en plus de sa gamme de produits destinés aux e-commerçants, le PSP doit offrir une solution spécifique à la marketplace. Cette solution couvrira notamment la gestion du processus de fractionnement des transactions entre plusieurs vendeurs (panier multi-vendeurs ou panier mixte), la gestion flexible des commissions et le versement des fonds aux différents vendeurs de manière transparente et sécurisée.

  1. Une conformité réglementaire totale. Pour s’assurer que le PSP est en mesure d’assurer la mise en en conformité, il faut vérifier qu’il dispose bien d'une licence enregistrée dans les pays de l'EEE. En outre, le PSP doit être dûment supervisé et ne doit pas avoir fait l'objet d'aucun rapport négatif de la part des autorités de surveillance depuis son enregistrement, comme l’ACPR en France. Il doit également se conformer à l'ensemble des lois européennes et nationales de lutte anti blanchiment d’argent (AML), ainsi qu'au règlement général sur la protection des données (RGPD).

  1. Know Your Customer (KYC). Le PSP accompagne ses clients dans le processus de vérification et de validation des vendeurs de la marketplace. Ceci est particulièrement important pour les marketplaces qui intègrent constamment de nouveaux vendeurs. S’appuyer sur un PSP, apporte la certitude que les informations et le profil de risque des vendeurs sont vérifiés et permet à l’opérateur de se concentrer sur ses enjeux Business.

Au-delà de ces critères fondamentaux, l’expérience de paiement peut soit encourager le client à finaliser son achat, soit ébranler la confiance des consommateurs et les inciter à abandonner leur panier. Le PSP devra donc posséder l’expertise et les outils nécessaires pour optimiser et piloter le taux de conversion. En résumé le choix du bon PSP sera déterminant pour permettre à la marketplace d’améliorer ses processus, d’augmenter ses ventes, d’étendre ses activités, et de bénéficier ainsi du meilleur retour sur investissement

Annonces Google