Vers une supply chain durable...

Dans le monde entier, les consommateurs s'attendent à ce que le développement durable fasse partie intégrante de leur vie, que ce soit à la maison, au travail ou dans leurs achats. Logisticiens, à nous de suivre le mouvement !

La supply chain doit jouer un rôle essentiel dans la création d'une économie durable. Les logisticiens doivent bâtir ce nouveau monde. Non seulement parce que les consommateurs y sont attachés, comme le démontre une récente enquête menée par Goodmind pour XPO Logistics, où 92 % des personnes interrogées au Royaume-Uni affirment que la politique environnementale des entreprises a une influence sur l'acte d’achat. Mais aussi et surtout parce que la technologie et l’e-commerce offrent de nouvelles opportunités pour rendre nos supply chain beaucoup plus efficaces et aider à minimiser l'impact de nos activités sur l'environnement. Cette capacité d’adaptation – alliant agilité et flexibilité – en parallèle de l’évolution de la société n’est possible que dans peu d'industries.

Le double impact du e-commerce

Tout d'abord, l’e-commerce a de nouveau attiré l’attention sur la supply chain. Pendant longtemps, la logistique a vécu cachée derrière les portes fermées des entrepôts et des camions. L'essor du commerce électronique a permis de rendre notre secteur plus visible au consommateur. Même s’il n’y a jamais eu de déconnexion entre les consommateurs finaux et notre industrie, cette dernière étant traditionnellement un chaînon entre les producteurs et les distributeurs. La principale différence réside dans le fait qu’avec l’essor du e-commerce, l’intermédiaire peut parfois disparaître, et cette nouvelle robe ou chemise commandée en ligne peut maintenant être livrée directement depuis un entrepôt, sans passer par un magasin. Ainsi, les opérateurs en entrepôts deviennent les ambassadeurs de la marque auprès des consommateurs. Et parce que ces derniers attendent des marques auprès desquelles ils passent commande qu’elles soient engagées durablement, les logisticiens se doivent de répondre à ces mêmes attentes tout au long de la supply chain. 

Ensuite, parce que l’e-commerce a profondément transformé nos comportements d’achat, la supply chain ne peut pas simplement se contenter de modifier la façon dont sont livrés les produits pour devenir durable. Il est nécessaire de réfléchir à la manière de rendre les nouveaux process plus durables dès le départ. Il suffit de mesurer à quel point les pics d’activité et la saisonnalité ont évolué, avec les soldes, auxquelles s’ajoutent désormais le Black Friday, les ventes privées, les collections capsules, entre autres. Mais, outre la gestion des pics, la différence pour les e-commerçants réside dans le service fourni, comme la livraison express ou les retours gratuits, qui repose principalement sur les logisticiens. Dans les faits, cela signifie qu'il faut que la supply chain soit à l'avant-garde en matière de rapidité et de précision. Et c'est au logisticien de s'adapter. Nous avons accéléré nos process, automatisé nos opérations, nous suivons nos camions et nos palettes. Mais cela ne s'arrête pas là.

L’innovation, moteur de la supply chain durable.

En pratique, comment la supply chain peut-elle devenir écologiquement durable ? Tout comme la technologie change notre façon d'acheter, la technologie et l'innovation aideront à répondre aux défis de la protection de  la planète.

Chez XPO, nous investissons plus de 450 millions par an dans la technologie et nous avons une équipe de plus de 1 700 professionnels, dont plus de 100 data scientists qui travaillent sur des projets tels que des algorithmes pour l’optimisation de la collecte et de la livraison. Pourquoi est-ce si important ? Parce que cela permet de s'assurer que les chargements sont optimisés et que les camions ne voyagent pas à moitié vides. Par exemple, nous avons une application mobile qui utilise des algorithmes de machine learning et de la télématique, afin d'unifier et d'automatiser de nombreuses étapes des opérations de transport et ainsi être plus respectueux de l’environnement en réduisant les kilomètres à vide et le gaspillage de carburant, le tout en améliorant le service client. L'application offre une visibilité en temps réel sur l’ensemble des modes de transport disponibles et permet aux transporteurs d’améliorer leur efficacité dans la prise de décision au quotidien – que ce soit pour le ravitaillement ou la planification des opérations de transport (arrêt, modification du trajet pour éviter les embouteillages, etc.).

Il s'agit aussi de tester et de mettre en œuvre des nouvelles technologies ou des services innovants. En France, nous avons investi dans des camions GNL qui génèrent moins d'émissions de particules fines et 70 % en moins d'émissions de No2 que les limites autorisées par la norme Euro VI. En Espagne, nous avons commencé à exploiter des méga-camions, qui ont une longueur de 25,25 mètres et une charge maximale de 60 tonnes, contre 40 tonnes pour un camion standard. Grâce à leur capacité de charge supérieure, les méga-camions contribuent à réduire les émissions de CO2 de 20%.

La conception d'une solution complète sur mesure qui combine le transport ferroviaire, fluvial, maritime et routier peut également minimiser l'empreinte carbone. Par exemple, notre transport fluvial sur la Seine à Paris permet de contribuer à réduire la congestion routière en enlevant chaque jour 40 camions sur les routes en région parisienne. Nous déployons également des innovations dans les entrepôts, afin de contrôler l'efficacité énergétique des équipements de manutention. Mesurer la consommation de l’ensemble des équipements afin d'améliorer l'efficacité devient clairement une tendance dans notre secteur.

La formation des personnes est tout aussi importante. Vous pouvez avoir les meilleurs outils, mais s'ils ne sont pas, ou mal, utilisés, vous ne ferez aucune différence. Et parce que nous en sommes convaincus, nous avons investi près de 21 000 heures de formation entièrement ou partiellement consacrées à la réduction des impacts environnementaux en 2017. Nous formons nos conducteurs à l’éco-conduite et nos opérateurs au tri des déchets, aux économies d'énergie et à la prévention des accidents environnementaux dans nos entrepôts. Plus généralement, il s'agit aussi de sensibiliser nos collaborateurs au développement durable et à la biodiversité, avec l'installation de ruches sur certains de nos entrepôts. Parce que nous sommes persuadés que chaque action compte.

Annonces Google