Le monde de l’influence en 4 questions

Quelques conseils pour optimiser votre stratégie d'influence marketing et vos relations avec ces profils de plus en plus recherchés.

Aujourd’hui, nous vivons dans une ère d’influence ! Chacun peut avoir son quart d’heure de gloire sur internet. Le fameux "Quart d'heure de célébrité, 15 minutes of fame" selon l’expression de l’artiste américain Andy Warhol. 

Rapidement des influenceurs ont surgi sur Youtube, Snapchat, Instagram et bien d’autres plateformes… Le monde de l’influence est ancré dans notre quotidien et le public accorde sa confiance à l’influenceur : comme un « ami », on le choisit pour créer des interactions et des discussions ! À la différence du média de masse qui s’impose à nous. L’influenceur est plus « friendly » et moins inquisiteur. L’influence est par nature authentique. 

L’influenceur inspire les gens à faire des choix ! Il touche aux émotions et éclaire sur un contexte pour prendre une décision en conséquence. Il est souvent perçu comme le nouveau leader d’opinion et a ce pouvoir de fédérer et créer le débat. 

En tant que Marketeur, identifier et travailler avec les influenceurs est devenu une source d’amplification et de création de valeur dans une communication marketing intégrée. La relation avec les influenceurs est aujourd’hui un ingrédient indispensable à la réussite d’une campagne de marketing digital. 

1 - Pourquoi l’influenceur est un levier pour les marques ? 

Le marketing d’influence est devenu un levier incontournable pour les marques. En effet les influenceurs représentent le nouveau visage de la société. Ils sont suivis et appréciés par une nouvelle génération curieuse, ultra-connectée. C’est un fait, les consommateurs sont désormais habitués à leur présence et à leur recommandation. 

Une communication plus personnalisée qui permet aux marques d’accéder plus directement à leur cible. Environ 92% des millennials font davantage confiance aux influenceurs qu'aux publicités classiques. Cela s’explique par la proximité que certains influenceurs peuvent entretenir avec leur audience.  

La confiance est souvent clé d’une belle relation. Les influenceurs établissent une relation de confiance. Cette proximité convainc le public de l’objectivité de l’avis des influenceurs. Cette relation avec le consommateur donne davantage de pouvoir que les publicités traditionnelles car l’audience ne se sent pas autant manipulée que par les médias de masse, surtout dans une génération aussi critique de l’information. 

2 - Comment mesurer l’autorité d’un influenceur ? 

L’autorité de l’influenceur se mesure selon sa portée réelle et sur l’influence qu’il a sur sa communauté : son taux d’interaction, ses abonnés, les likes, retweets, et les clics vers du brand content qu’il génère. Autant d’indicateurs à prendre en compte pour évaluer la pertinence du contenu qu’il diffuse et sa notoriété auprès de son audience. 

Plusieurs profils d’influenceurs : 

L’autorisé possède un certain statut. Il peut appartenir à une association et se positionne comme une personne engagée

L’expert partage son expertise, il est reconnu sur son écosystème et partage son expérience d’une façon détaillée et pédagogique 

Le témoin lui teste et présente à sa communauté des nouveaux produits et donne son avis. Il influence sa communauté à tenter l’expérience 

Une nouvelle sphère de communication à explorer : La micro-influence. 

L’influenceur a une solide expérience dans son domaine et touche une cible précise. Le nombre d’abonnés n’est pas toujours un gage de l’autorité d’un influenceur. Un influenceur a plus d’autorité s’il entretient une petite communauté qui interagit davantage avec lui que si celle-ci est plus grande et moins active. 

3 - Les faux influenceurs comment les détecter ? 

Pour discerner le vrai du faux parmi les comptes d’influenceurs, quelques astuces : les entreprises peuvent dans un premier temps vérifier si le compte est certifié par un badge bleu. Certains outils permettent également de calculer l’évolution du nombre de followers. Un vrai compte d’influenceur aura à priori une évolution stable. Il est également possible de scruter les followers du compte. Si de nombreux comptes sont inactifs, cela signifie que ces followers ont été achetés, de même si le taux d’engagement des followers sur le compte du soi-disant influenceur est faible, voire démesuré puisqu’il est possible d’acheter des likes et des commentaires. 

Les points clés à retenir :

Le nombre d’abonnés est censé augmenter de manière stable, si on constate un pic de nouveaux abonnés d’un coup, il y a de fortes probabilités qu’ils aient été achetés (certains sites permettent de tracker les faux influenceurs)

Les commentaires doivent être en rapport avec la publication (pas trop neutre ni trop simple)

S’il y a trop de likes par rapport au nombre d’abonnés 

Il est également possible de vérifier manuellement, si trop de comptes sont inactifs ou n’ont pas de photos de profil, il s’agit sûrement de faux comptes 

Les différents réseaux sociaux ont aussi mis en place une certification pour les comptes de célébrités. Mais ne pas avoir cette certification ne signifie pas forcément que l’influenceur n’est pas influent… 

4 - Quelle est la différence entre un influenceur et un journaliste ? 

L’influenceur dépend de son public tandis que le journaliste dépend de son domaine d’expertise et sa rédaction. Il a aussi une carte de presse qui donne un statut de professionnel. 

La relation développée n’est pas la même ! 

L’influenceur va davantage ressentir et vivre l’information alors que le journaliste va l’analyser et la mettre en perspective. L’influenceur dispose de plus de libertés. Son audience est plus jeune, sa démarche et de faire adhérer sa communauté. Il a le contrôle absolu sur son contenu et est maître de choisir la manière d’aborder un sujet.  

Les journalistes grâce aux Relations Presse ont pour vocation de convaincre et de fidéliser leur lectorat.

     

Autour du même sujet

Le monde de l’influence en 4 questions
Le monde de l’influence en 4 questions

Aujourd’hui, nous vivons dans une ère d’influence ! Chacun peut avoir son quart d’heure de gloire sur internet. Le fameux "Quart d'heure de célébrité, 15 minutes of fame" selon l’expression de l’artiste américain Andy Warhol.  Rapidement des...