La mobile agency Clicmobile se lance aux Etats-Unis

La mobile agency Clicmobile se lance aux Etats-Unis L'agence de marketing mobile prévoit de réaliser 1 million d'euros de chiffre d'affaires outre-Atlantique en 2012, contre 4 millions en France en 2012.

Clicmobile met un pied aux Etats-Unis. L'agence française de marketing mobile a ouvert le 22 septembre un bureau à Brooklyn, sous la forme d'une filiale dont elle détient 80 % du capital. Jean-David Boujnah, fondateur de l'agence new-yorkaise de Webdesign Calliope Studios et partenaire de Clicmobile détient les 20 % restants.

"Il s'agit d'un marché où les tarifs sont 50 à 70 % plus élevés qu'en France, notamment parce que les salaires y sont plus élevés", explique Alex Kummerman, fondateur et président de Clicmobile. En réalisant l'essentiel du travail de conception des applications en France et en limitant sa présence américaine à deux commerciaux, il compte ainsi pouvoir réaliser de meilleures marges. Un modèle d'autant plus intéressant selon lui que "la plus grande maturité des annonceurs américains vis-à-vis du mobile entraîne des budgets plus conséquents".

Alex Kummerman indique avoir reçu une première commande pour une vingtaine d'applications iPad à réaliser d'ici fin 2012. Son premier client aux Etats-Unis : une filiale américaine du groupe de mode italien Todd's, spécialisée dans l'édition. Il prévoit de réaliser dès 2012 un chiffre d'affaires d'un million d'euros. A titre de comparaison, son activité française devrait générer 4 millions d'euros de revenus l'an prochain.

Cette année, l'agence de marketing mobile table sur 3 millions d'euros de revenus, contre 1,1 million en 2010. Rentable, Clicmobile a dégagé un résultat net d'un peu plus de 500 000 euros l'an dernier et table sur une progression de son bénéfice similaire à celle de son chiffre d'affaires.

Reste que Clicmobile demeure un acteur modeste au regard du marché américain, beaucoup plus mature et concentré. "Nous avançons modestement, assure Alex Kummerman. Nous avons identifié, un client et un moyen d'accroître nos marges. Pour le reste, nous restons pragmatiques." Il ajoute que les activités de Clicmobile New York resteront extrêmement dépendantes de la maison mère française. Clicmobile envisage d'ailleurs de recruter une vingtaine de salariés en France, afin d'atteindre 50 personnes fin 2012.

Annonces Google