Les marchés sont sceptiques sur le rachat de Nokia par Microsoft

Les marchés sont sceptiques sur le rachat de Nokia par Microsoft Le cours de bourse de Microsoft a été durement sanctionné suite au rachat de Nokia. Les deux groupes vont devoir démontrer rapidement la pertinence de l'opération.

Le cours de Microsoft a clôturé en forte baisse de 4,55% sur le Nasdaq hier, à 31,88 dollars, après avoir connu une chute de 6% durant la séance. Les marchés financiers ne sont en effet pas convaincus de la pertinence du rachat de Nokia par Microsoft pour 5,4 milliards d'euros. L'éditeur a pourtant montré sa volonté de rattraper son retard sur Apple et Google dans le mobile, en développant d'autres sources de revenus significatives que sa branche PC. Mais la taille de la branche mobile de Nokia (32 000 employés) laisse suggérer une intégration compliquée avec les équipes de Microsoft. Par ailleurs, Nokia et Microsoft cumulent un retard considérable sur Google et Apple dans le mobile. Ces derniers pèsent ainsi 93% du marché des Smartphones et tablettes, contre 3% pour Microsoft. De son côté, Nokia affiche des marges bien inférieures, et est même déficitaire... Le chantier, gigantesque, n'incite pas les analystes à garder confiance dans le titre, tout du moins à court terme. Microsoft va donc devoir rapidement montrer les premiers bénéfices de cette opération pour regagner la confiance des marchés.

Autour du même sujet

Les marchés sont sceptiques sur le rachat de Nokia par Microsoft
Les marchés sont sceptiques sur le rachat de Nokia par Microsoft

Le cours de Microsoft a clôturé en forte baisse de 4,55% sur le Nasdaq hier, à 31,88 dollars, après avoir connu une chute de 6% durant la séance. Les marchés financiers ne sont en effet pas convaincus de la pertinence du rachat de Nokia par Microsoft ...