Nicolas Babin (AT Internet Institute) "Samedi, les visites générées par Google ont chuté de 90 %"

Google a été victime samedi 31 janvier d'un bug mondial bloquant l'accès à l'ensemble des sites depuis son moteur. Le directeur du développement d'AT Internet Institute tire les conclusions de cet incident.

 

JDN. Samedi 31 janvier, une erreur humaine chez Google a provoqué un bug mondial, bloquant l'accès à l'ensemble des sites depuis le moteur. Quelles ont été les conséquences de ce bug sur le Web Français ?  

Nicolas Babin. Nous avons observé un creux significatif des visites apportées par Google aux sites français entre 15h29 et 16h20, c'est-à-dire en plein "prime time" du Web, à l'heure à laquelle le e-commerce bat son plein. Les visites générées par Google ont chuté de 90 % pendant ces quarante minutes. Il est difficile de définir avec précision la perte d'audience des sites français. Cependant, nous estimons que 30 à 40 % des visites sur les sites Web se font via les résultats d'un moteur de recherche. Et comme Google concentre en France près de 92 % des recherches effectuées par les internautes, l'impact de ce bug a forcément été significatif, qu'il s'agisse d'audience ou de chiffre d'affaires, pour les e-commerçants par exemple.

atinternet
Evolution par minute des visites issues de recherches effectuées sur Google le 31 janvier © AT Internet Institute

Ce bug laisse perplexe quant à la domination de Google sur la recherche en ligne... 

Il est même doublement inquiétant. D'une part, parce qu'il met en lumière le fait que de nombreux sites et entreprises sont extrêmement dépendants de Google. C'est le moteur qui façonne la relation que les internautes entretiennent au Web. Beaucoup d'internautes s'imaginent d'ailleurs que Google, c'est le Web. Ils n'ont pas d'autres réflexes. C'est encore plus vrai en France qui est l'un des pays les plus accros à Google. Il est clair que le pouvoir de Google et la dépendance des sites français à son égard est dangereuse.

D'autre part, je m'étonne qu'une personne ait pu faire tomber Google pendant 40 minutes. De mémoire, je n'ai jamais vu un bug qui ait autant impacté Internet. Ce bug est donc très inquiétant pour son image, d'autant que le moteur de recherche est la vache à lait de ce groupe, donc l'activité la plus sécurisée. 

Quelles leçons tirer de ce bug ?

La principale leçon à tirer est que la France a besoin d'une alternative crédible à Google. Je pense que la situation monopolistique de ce moteur en France résulte du fait qu'il n'existe pas de concurrent local suffisamment puissant, comme Baidu en Chine ou Yandex en Russie. Voila aurait pu tenir ce rôle il y a quelques années, mais France Télécom l'a doucement laissé péricliter. Aujourd'hui la France, n'a plus les moyens de lutter seule contre la position de Google. Même si l'exemple de Quaero (projet franco-allemand de moteur de recherche, Quaero était devenu uniquement français après le retrait des partenaires allemands pour se consacrer à leur projet national, ndlr.) montre que ce n'est pas simple, il faut une décision politique forte pour développer un vrai moteur à l'échèlle européenne. 

Annonces Google