NTIC : ralentissement des fusions-acquisitions en 2008


Le marché français des fusions-acquisitions dans les NTIC a baissé de 50 % en 2008. Le secteur des éditeurs de logiciels est cependant resté dynamique.

Avec 1,36 milliard d'euros, le marché français des fusions-acquisitions dans le secteur des TIC a accusé une chute de 50 % en 2008, note le cabinet AP Management dans son baromètre annuel du secteur. Avec 104 opérations réalisées, le nombre des transactions en 2008 est en baisse de 25 % en comparaison des 138 transactions dénombrées en 2007. Le nombre de transactions en 2008 demeure cependant supérieur à la moyenne annuelle des opérations constatée sur 12 ans.

54 SSII ont changé de contrôle en 2008, contre 95 en 2007 et 83 en 2006, pour un volume de 806 millions d'euros, en baisse de 34%. L'incertitude économique "a brisé net la dynamique enclenchée à partir de 2004 et fait apparaître l'exercice 2008 comme un millésime très moyen, légèrement inférieur à la moyenne annuelle sur 12 ans égale à 57 cessions", indique l'auteur du baromètre, Pierre-Yves Dargaud, président d'APM.

Le secteur du logiciel semble toutefois épargné par le ralentissement économique. Depuis 2004, "la France témoigne d'une consolidation qui s'accentue nettement à l'instar du mouvement mondial", note APM. 50 opérations concernant des éditeurs de logiciels ont été réalisées, soit une progression de 16 %. L'ensemble de ces opérations représente un volume de 558 millions d'euros, en hausse de 20 %. Ce montant ne tient cependant pas compte du rachat de Business Objects par SAP.

La taille moyenne des sociétés acquises a légèrement progressé à 13,1 millions d'euros, contre 12,4 millions en 2007. Les trois quarts du marché portent sur des cibles dont les revenus sont supérieurs à 15 millions d'euros, mais les deux tiers des acquisitions ont porté sur des sociétés valorisées à moins de 7,5 millions d'euros. L'année 2008 marque par ailleurs un ralentissement des opérations réalisées sous l'égide d'un fonds LBO. Seules 11 opérations ont été ainsi financées pour un volume de 235 millions d'euros, contre 18 opérations en 2007 pour un volume de 366 millions d'euros.

Annonces Google