La fusion entre Tele2 et Versatel gelée

Tele2, le groupe de télécoms suédois a annoncé le gel de son projet de fusion avec Versatel, son homologue néerlandais. Son offre sur Versatel, lancée en septembre 2006, ne lui avait pas permis de passer au-delà des 95 % du capital nécessaires pour procéder au retrait obligatoire et obtenir le solde des titres. Jugeant que le prix de l'action avait été sous-estimé (2,20 euros), des actionnaires minoritaires de Versatel s'étaient prononcés contre cette OPA. Une injonction du tribunal des Pays-Bas avait donc interdit à l'opérateur de soumettre son projet d'achat au vote des actionnaires de Varsatel. Estimant que la fusion devrait tout de même aller à son terme, le sirecteur général de Tele2 envisagerait l'option de faire reprendre par Versatel ses activités belges et néerlandaises.

Autour du même sujet

Annonces Google