Les artistes européens défendent la redevance sur la copie privée

De nombreux artistes européens se sont regroupés au sein de l'association "Alliance Culture d'abord" pour défendre le système de la redevance sur la copie privée. Basé sur le prélèvement de redevances sur les matériels permettant de reproduire les créations artistiques (CD vierges, photocopieuses, scanners, lecteurs MP3), celui-ci est actuellement en débat à la Commission européenne. Le commissaire Mc Creevy a déclaré mercredi qu'il présenterait très bientôt ses conclusions sur cette question. Les industriels de l'électronique et du logiciel jugent la redevance obsolète en raison de l'essor des DRM qui permettent de déterminer le nombre de copies autorisées pour une oeuvre donnée. De nombreux artistes et producteurs réputés ont défendu lors d'une conférence de presse le système actuel jugé indispensable pour rémunérer les artistes, financer la création et la production, et préserver la diversité culturelle en Europe.

Autour du même sujet

Les artistes européens défendent la redevance sur la copie privée
Les artistes européens défendent la redevance sur la copie privée

De nombreux artistes européens se sont regroupés au sein de l'association "Alliance Culture d'abord" pour défendre le système de la redevance sur la copie privée. Basé sur le prélèvement de redevances sur les matériels permettant de reproduire...