Google entre en politique

Après avoir occupé un rôle de premier plan dans les débats pour la neutralité du réseau américain, Google a décidé de créer un comité d'action politique (PAC) afin de défendre les libertés sur le réseau. De nombreux acteurs du domaine technologique, comme Microsoft et Oracle, souscrivent à un tel système et considèrent ces comités comme partie prenante de la stratégie globale de l'entreprise. Mais d'autres, tels que Apple et IBM ne s'y intéressent pas. L'implication de Google sur la voie politique a débuté l'année dernière avec l'engagement de Hutchinson, un avocat spécialisé dans la technologie. Depuis, Jamie Brown, un ancien de la Maison Blanche a rejoint le groupe. D'après Davidson, le Google NetPAC soutiendra les candidats et les exécutifs qui partagent les buts de Google : la préservation de la liberté sur le Net étant sa priorité...

Autour du même sujet

Google entre en politique
Google entre en politique

Après avoir occupé un rôle de premier plan dans les débats pour la neutralité du réseau américain, Google a décidé de créer un comité d'action politique (PAC) afin de défendre les libertés sur le réseau. De nombreux acteurs du domaine...

Annonces Google