L'échec de Google dans les réseaux sociaux confirmé en interne

L'échec de Google dans les réseaux sociaux confirmé en interne Un ingénieur de Google explique dans un email que l'échec de Google+ montre que les dirigeants du géant n'ont rien compris au social.

Ne semblant pas convaincre les foules, Google+ bénéficie également d'une mauvaise presse au sein même de la firme. L'un des ingénieurs logiciel de Google répondant au nom de Steve Yegge a posté hier un mémo destiné à l'origine à ses collègues sur Google+; indiquant que Google + est un excellent exemple de l'échec total des dirigeants de la société à comprendre les plate-formes, rapporte ZDNet. Pour lui, Google a récolté ce qu'il a semé, à savoir un succès très limité et ce notamment en raison de l'absence d'API au lancement de Google+.

Les dirigeants de Google n'ont pas montré jusque-là beaucoup d'intérêt personnel à Google+. Larry Page et Sergey Brin n'y étaient pas actifs, alors qu'Eric Schmidt n'avait pas de compte jusqu'à hier (lire l'article "Eric Schmidt avoue avoir foiré" dans le Web social", du 1/06/2011). Dans son premier post public , il rend hommage à Steve Jobs.

Après avoir connu une forte baisse à partir de la mi-août (lire l'article "L'audience de Google Plus en chute libre ?" du 29/08/2011), Google+ affichait fin août plus de 18 millions de visiteurs uniques dans les 10 pays où le site est le plus populaire (lire l'article "L'audience de Google+ en France et dans le monde", du 26/08/2011). Le site a ensuite vu son trafic grimper lors de son ouverture publique le 20 septembre selon le réseau publicitaire Chitika, pour accuser une baisse de 60 %.

L'échec de Google dans les réseaux sociaux confirmé en interne
L'échec de Google dans les réseaux sociaux confirmé en interne

Ne semblant pas convaincre les foules, Google+ bénéficie également d'une mauvaise presse au sein même de la firme. L'un des ingénieurs logiciel de Google répondant au nom de Steve Yegge a posté hier un mémo destiné à l'origine à ses...