Philippe Rodriguez (Vice-président affaires publiques et trésori "Les candidats à la présidentielle débattront de l'économie numérique le 24 novembre"

Associé à une dizaine d'associations de l'économie numérique, l'EBG organise un grand débat citoyen sur Twitter et Facebook avec les candidats à la présidentlelle.

JDN. L'EBG organise le 24 novembre un débat citoyen avec les candidats à la présidentielle. En quoi cela consiste-t-il ?

Philippe Rodriguez. Nous nous sommes regroupés avec une douzaine d'associations du Web (EBG, Fevad, Afdel, Syntec Numérique, CNNum, FFT, Stic...) pour nous assurer que les candidats à la présidentielle prendront en compte Internet. Nous avons donc invités des candidats déclarés, ou non, à venir participer à un débat numérique avec les internautes. Eva Joly (Europe Ecologie Les Verts), Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche), François Bayrou (Modem) et Marine Le Pen (Front National) y participeront. Nous organiserons plus tard un événement similaire avec François Hollande pour le Parti Socialiste le 8 décembre puis avec Nicolas Sarkozy en mars. Ce grand oral se tiendra au terme d'une journée de débats, où nous passerons en revue des sujets comme l'intégration du numérique dans l'éducation, le numérique comme levier de réduction des déficits publics et de croissance, l'open data et la campagne présidentielle sur le Net.

Comment va se dérouler ce débat ?

Nous nous sommes inspirés du débat de Barack Obama sur Twitter de juillet dernier. Le débat aura donc lieu entre les internautes et les candidats et non entre les candidats. Les internautes pourront poser leurs questions depuis Twitter et Facebook. Ces questions seront regroupées et classées par un panel de curators qui transmettront les questions à un comité éditorial constitué des présidents des associations organisatrices qui les enverront au modérateur et qui s'assureront qu'elles ont bien obtenu une réponse. Les candidats y répondront et leurs réponses seront retranscrites sur Facebook et Twitter par leurs équipes. Un flux vidéo sera aussi disponible sur le site de l'EBG. Notre objectif est de pousser les équipes de campagne à plancher sur le sujet, à les stresser au point qu'ils prennent vraiment en compte l'économie numérique.

Pourquoi l'EBG, qui est plus un club de grandes entreprises qu'un lobby, s'engage-t-elle sur ce terrain ?

En tant qu'organisation regroupant 130 000 professionnels de l'économie numérique, nous nous sommes demandés quelle sera la politique numérique des 5 prochaines années, qu'il s'agisse de neutralité du net, d'accès au numérique, de financement des contenus... En nous regroupant avec d'autres associations, nous avons donc décidé de trouver un moyen pour pousser les candidats à intégrer l'économie numérique au coeur de leur programme. Evidemment, en ces temps de crise, on pourrait penser que les problématiques liées à l'économie numérique sont secondaires. Mais parmi les solutions qui seront engagées pour sortir de cette crise, la transformation de l'économie en économie du savoir passe par une réelle prise en main par les politiques de ces sujets.

Titulaire d'un MBA obtenu à l'ESCP, Philippe Rodriguez est le fondateur de Mixcommerce. Ancien Directeur Business Unit Serveurs pour Microsoft, il occupait précédemment le poste de Directeur Général d'Intershop. Il a par ailleurs cofondé l'Electronic Business Group, association professionnelle sur le sujet de l'économie numérique regroupant 500 entreprises en France. Il est actuellement le Vice-Président Affaires Publiques et Trésorier.

çois

Autour du même sujet

"Les candidats à la présidentielle débattront de l'économie numérique le 24 novembre"
"Les candidats à la présidentielle débattront de l'économie numérique le 24 novembre"

JDN . L'EBG organise le 24 novembre un débat citoyen avec les candidats à la présidentielle. En quoi cela consiste-t-il ? Philippe Rodriguez. Nous nous sommes regroupés avec une douzaine d'associations du Web (EBG, Fevad, Afdel, Syntec...

Annonces Google