La justice US ferme Megaupload

La justice US ferme Megaupload Un tribunal de Virginie a ordonné la fermeture de la plate-forme de partage de fichiers et mis à jour le fonctionnement de la société.

La justice américaine a ordonné le 19 janvier la fermeture de Megaupload, l'une des plates-formes de partage de fichiers les plus importantes. Accusée de violation des droits d'auteur, Megaupload.com est désormais inaccessible, tout comme 18 sites lui étant affiliés, dont Megavideo. Selon le FBI et le département de la Justice, l'affaire Megaupload est l'une des plus "grandes affaires de violation des droits d'auteur jamais traitées aux Etats-Unis". La justice US a saisi 50 millions de dollars sur des comptes de la société qui aurait causé "plus d'un demi-milliard de dollars de perte pour les ayant-droits" et poursuit également sept de ses dirigeants. Quatre d'entre eux ont déjà été arrêtés en Nouvelle-Zélande, dont le fondateur du site Kim Dotcom, qui risque 60 ans de prison.


A en juger par l'acte d'accusation monté par le procureur du tribunal d'Alexandria, en Virginie, Megaupload rémunérait les internautes qui envoyaient des fichiers sur le site et leur aurait ainsi reversé un total de 9 millions de dollars entre mars 2007 et juillet 2010. Depuis septembre 2005, la société a engrangé 175 millions de dollars de recettes et Kim Dotcom en a perçu 42 millions. Entre 2006 et 2011, 110 millions de dollars ont transité sur un compte Paypal.


La fermeture de Megaupload n'a pas été du goût de tout le monde, puisque le collectif de hackers Anonymous a annoncé avoir fait tomber les sites du FBI, du département de la Justice américain, de la RIAA (Recording Industry Association of America), de la MPAA (Motion Picture Association of America) et d'Universal Music, par mesure de représailles.

La justice US ferme Megaupload
La justice US ferme Megaupload

La justice américaine a ordonné le 19 janvier la fermeture de Megaupload, l'une des plates-formes de partage de fichiers les plus importantes. Accusée de violation des droits d'auteur, Megaupload.com est désormais inaccessible, tout comme...