L'AFP et Getty condamnés pour avoir repris des photos publiées sur Twitter

Les deux agences devront verser 1,2 million de dollars au photographe Daniel Morel, qui a vu ses photos réutilisées et revendues sans son autorisation.

Un jury fédéral américain a ordonné à l'AFP et à Getty Images de verser 1,2 million de dollars à un photographe freelance, pour avoir utilisé sans son autorisation des photos qu'il avait postées sur Twitter. Celles-ci avaient été prises en 2010 à la suite du tremblement de terre qui a dévasté Haïti, où est né le plaignant Daniel Morel. Un éditeur de l'AFP les avait découvertes sur le compte d'un autre utilisateur de Twitter qui ne mentionnait pas leur copyright, puis les avait fournies à Getty qui les avait ensuite largement distribuées à ses clients médias.

Cette affaire est l'une des premières portant sur la façon dont des photos prises par des particuliers sont utilisées à des fins commerciales par des tiers, après avoir été mises à disposition du public via les médias sociaux. Le montant de la pénalité décidé par le jury est le plus élevé que permet la loi américaine sur les copyrights. Plusieurs médias qui avaient utilisé les photos de David Morel fournies par Getty, comme le Washington Post, CBS, ABC ou CNN, avaient déjà réglé à l'amiable leur différend avec lui.

Web 2.0 / Twitter

Annonces Google