Ce que pensent les opérateurs du filtrage d'Internet Financement : pas d'augmentation de tarif

Le coût du financement doit également être nuancé. Plus d'un membre sur deux du French network operators group attend de voir quelles aides au déploiement de systèmes de filtrage l'Etat pourrait mettre en face d'éventuelles obligations de la part des FAI.

Un point semble certain : aucun des décideurs interrogés n'envisage de répercuter de manière systématique le coût du filtrage sur la facture de ses abonnés. Seul un décideur (2,3 %) envisage de proposer le filtrage en option payante à ses abonnés. Deux autres (4,5 %) envisagent de prendre le filtrage à leur charge en réduisant leur marge. Plus d'un tiers des répondants ne prévoit aucun financement.

Filtrage / FAI