Artprice s'écroule en bourse et dénonce un "abus de marché"

Artprice demande à l'AMF d'enquêter sur une chute de son cours de bourse qu'il n'explique pas.

En l'espace d'un mois, le cours du spécialiste de la banque de données sur l'art Artprice.com a plongé de 30%. Une chute qui incite la société fondée par Thierry Ehrmann à communiquer. Elle dénonce ainsi un "abus de marché" et "considère la baisse brutale et soudaine de son cours depuis le 1er juillet 2013 ainsi que les volumes de capitaux échangés de manière anormalement élevés", explique-t-elle. Considérant "qu'aucun élément exogène à la société n'a pu impacter le cours d'une telle manière", Artprice demande donc une enquête à l'Autorité des marchés financiers. Lundi 15 juillet, son cours chutait encore de 7,27%.

Le 9 juillet, la société a pourtant été condamnée à 900 000 euros de dommages et intérêts par la Coup d'appel de Paris pour "parasitisme, contrefaçon de marque et droit d'auteur", pour avoir reproduit sans y être autorisé le catalogue de la maison de vente aux enchères Camard&Associés. En 2012, Artprice a réalisé un chiffre d'affaires de 5 millions d'euros pour un résultat net de 87 000 euros.

artprice
Evolution du cours de bourse d'Artprice au cours des 3 derniers mois. © Yahoo Finance

Autorité des marchés financiers / Chiffre d'affaires

Annonces Google