Dailymotion obtient gain de cause contre Roland Magdane

Après Jean-Yves Lafesse et Omar et Fred, c'est au tour de Roland Magnane d'essuyer une défaite judiciaire face à Dailymotion. L'humoriste a été débouté mercredi 29 avril par le tribunal de grande instance de Paris de sa demande de condamnation de la plate-forme pour contrefaçon. Roland Magdane avait assigné la plate-forme vidéo en septembre 2007 après avoir fait constaté la présence d'une trentaine de vidéos de ses sketches sur le site.

Le TGI de Paris a estimé qu'en sa qualité d'hébergeur, Dailymotion n'était pas responsable de la présence de contenus violant le droit d'auteur sur sa plate-forme. Avant d'assigner Dailymotion, l'humoriste s'était contenté de signaler à l'entreprise qu'elle laissait diffuser "de nombreux sketches", sans pour autant permettre leur identification. Le TGI a donc estimé que les plaignants n'avaient pas permis à la plate-forme vidéo de retirer ces contenus. Roland Madgane ainsi que ses co-auteurs et sa société de production réclamaient au total près d'un million d'euros de dommages et intérêts.

Annonces Google