Une filiale de La Poste filtrera le Web pour l'Hadopi

Le ministère de la Culture a confié à Extelia la charge d'identifier les internautes téléchargeant illégalement sur Internet pour le compte de l'Hadopi. Cette filiale de La Poste doit s'occuper de "la réalisation, de l'hébergement et de la maintenance d'un prototype du système d'information gérant le mécanisme de riposte graduée confié à la Commission de protection des droits de l'Hadopi". La mise en œuvre d'un prototype de ce système commencera à l'automne pour une durée de dix à douze mois. Via ce système, Extelia fera office d'intermédiaire entre la Hadopi, les ayants-droit et les fournisseurs d'accès. C'est également via son système que seront envoyés les avertissements aux pirates présumés.

Hébergement / Hadopi

Annonces Google