Poker : Patrick Bruel et Marc Simoncini font leur coming out


Le site de poker en ligne payant Winamax viendrait d'être racheté par Patrick Bruel, Marc Simoncini et deux anciens de Caramail. Pourtant les relations entre eux et le site payant ne datent pas d'hier.

Ce qui devait arriver arriva. A l'approche de l'ouverture du marché français des jeux d'argent en ligne, Patrick Bruel et Marc Simoncini ont officialisé leur lien avec le site de poker en ligne Winamax. Dans une interview aux "Echos", le fondateur de Meetic a expliqué qu'il rachetait le site anglais de jeux d'argent Winamax.com aux côtés de Patrick Bruel, ainsi que deux co-fondateurs de Caramail : Alexandre Roos et Christophe Schaming. "Nous sommes quatre actionnaires, à peu près à parts égales, à avoir repris Winamax, qui va se porter candidat à l'obtention d'une licence de poker en France", explique Marc Simoncini dans un entretien aux "Echos ".

Si cette annonce a le mérite d'officialiser la présence de ces quatre Français dans le capital de Winamax , elle n'est pas tout à fait exacte. En effet, Alexandre Roos et Christophe Schaming sont parmi les principaux actionnaires de Winamax depuis 2005 selon une source proche du dossier.  Coïncidence, le site de jeux d'argent a ensuite très vite entretenu des relations très étroites avec Wam-Poker.fr, le site lancé par Patrick Bruel et Marc Simoncini en France fin 2006 (lire l'article : Patrick Bruel lance son site de poker grâce à Winamax, du 09/01/07).

Cette proximité a intrigué jusqu'à la Direction centrale des renseignements généraux qui suspecta Patrick Bruel et Marc Simoncini d'être déjà à l'époque présents au capital de Winamax et d'en faire peu discrètement la promotion au travers de Wam-Poker. Ce qui aurait constitué un délit pénal, la loi française n'autorisant pas de promouvoir des sites de jeux d'argent. Prudent, le chanteur, premier Français à être devenu champion du monde de poker décide alors d'arrêter de prêter son image à ce site anglais.

Au final, sur les 150 000 clients que compte aujourd'hui Winamax, "plus de la moitié", de l'aveu même du fondateur de Meetic, sont français. Une bonne base de départ pour se lancer officiellement sur ce marché, alors que son ouverture est prévue pour être effective en 2010 (lire l'article : Jeux d'argent : l'ouverture du marché pourrait être retardée, du 06/05/09).

Annonces Google