NKM veut financer le Web 2.0 à la française


La secrétaire d'Etat à l'Economie numérique vient de lancer un appel à projets pour financer des services Web 2.0 innovants, dans le cadre du plan de relance de l'Economie.


La secrétaire d'Etat à l'Economie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet a débuté jeudi 27 mai la mise en œuvre de son plan de relance numérique (lire NKM présente un plan de relance numérique axé sur la fibre optique, du 06/05/2009), en lançant deux appels à projets dédiés au Web 2.0 et aux serious games. Dotés respectivement d'une enveloppe de 10 et 20 millions d'euros, ces deux appels seront complétés par des achats directs d'applications Web et de serious games par l'administration, pour un montant de 20 millions d'euros, dont dix seront dédiés aux services Web.

Objectif de ces deux appels à projets : faire de l'économie numérique l'un des "piliers de l'après-crise", précise le secrétariat d'Etat. Les services du Web 2.0 notamment, constituent selon le secrétariat d'Etat un secteur "indéniablement stratégique". Le gouvernement propose donc de subventionner une partie de leurs frais de personnel, des amortissements d'équipements et de matériels, des coûts des brevets ou de licences d'exploitation acquis auprès de sources extérieures. Les dépenses de commercialisation ne sont pas éligibles.

Le taux de subvention variera entre 25 et 45 % de ces dépenses en fonction de la taille de l'entreprise et du caractère collaboratif ou non du projet. Une PME de moins de 50 personnes travaillant sur un projet collaboratif pourra notamment prétendre à une subvention représentant jusqu'à 45 % de ses frais. Une entreprise de plus de 250 personnes travaillant seule sur son projet ne pourra pas espérer plus de 25 % de prise en charge.
 
Le dépôt des candidatures sera possible jusqu'au 6 juillet. Au cours de l'été, Un comité de sélection des projets composé d'experts de l'administration et du monde académique, mais également d'associations de professionnels et d'utilisateurs déterminera les projets retenus, avant une annonce publique prévue pour le mois de septembre. La signature des conventions de financement est prévue d'ici la fin de l'année.

Annonces Google