17 sites communautaires s'engagent sur la sécurité des enfants


Un accord européen destiné à améliorer la sécurité des mineurs a été signé au cours de la journée pour un Internet plus sûr. Les sites s'engagent à rendre privés les profils des mineurs et à placer un bouton "signaler un abus" sur leurs pages.

17 sites communautaires ont signé mardi 10 février à Luxembourg un accord européen visant à préserver les mineurs sur leurs plates-formes. Figurent parmi eux des acteurs internationaux comme Bebo, Dailymotion, YouTube, Yahoo, Facebook Habbo Hotel, ainsi que des acteurs locaux tels Skyrock, Nasza-klaza.pl, Netlog, One.lt, StudiVZ, Arto ou Zap.lu. La signature de cet accord est intervenue au cours de la journée pour un Internet plus sûr, organisé par la Commission européenne.

Concrètement, cet accord ambitionne de donner aux adolescents les moyens de réagir face aux risques auxquels ils sont susceptibles de faire face, notamment le harcèlement en ligne et la divulgation d'informations privées. Via cet accord, chacun des signataires s'engage à placer sur son site un bouton "signaler un abus" permettant aux utilisateurs de signaler toute conduite et tout contact inappropriés d'un tiers.

Les sites devront également veiller à ce que les profils et les listes de contacts d'utilisateurs déclarés comme mineurs soient privés par défaut. Ces profils ne devront d'ailleurs pas être directement accessibles, ni référençables sur les moteurs de recherche. Ils s'engagent enfin à refuser l'utilisation de leurs services à des "enfants trop jeunes", sans fixer pour autant d'âge plancher.

Les sites dits de socialisation attirent plus de 41,7 millions d'utilisateurs réguliers en Europe, indique la Commission européenne. L'utilisation des services communautaires a par ailleurs progressé de 35 % en Europe l'année dernière et devrait doubler d'ici à 2012, avec 107,4 millions d'utilisateurs prévus à cette date.

Facebook / Yahoo

Annonces Google