Les 10 points clés pour choisir une solution de paiement

Les marques parlent aux lecteurs du JDN - en savoir plus ?

Les 10 points clés pour choisir une solution de paiement Le paiement est une phase critique dans le tunnel d'achat d'un site marchand. C'est à cette étape que l'internaute décidera de s'engager ou, au contraire, préfèrera abandonner son panier...

Devant être à la fois rassurante, sécurisée et résolument orientée conversion, le choix d'une solution de paiement sur un site e-commerce n'a jamais été aussi stratégique. Les solutions d'encaissement les plus innovantes intègrent désormais une véritable vision ROIste avec des plateformes optimisées conversion et un accompagnement individualisé.

Pour y voir plus clair, voici 10 conseils pour bien choisir votre solution de paiement :

 

Wallet, misez sur la complémentarité

Si la carte bancaire a représenté le moyen de paiement préféré des français en 2013, avec 80% des transactions (source : baromètre Fevad – Médiamétrie//NetRatings juin 2013), l'usage du portefeuille en ligne est en seconde position. Le Wallet est une solution simple et rapide à mettre en œuvre pour le marchand car elle ne nécessite pas de contrat VAD (vente à distance). Cependant, les tarifs pratiqués pour le marchand peuvent être élevés et les fonctionnalités restent relativement limitées. Un site e-commerce ne devra donc pas miser son développement uniquement avec des Wallets même si certains restent indispensables (Paypal...). Ils doivent être utilisés en complément d'une solution bancaire par cartes pour répondre aux besoins et aux habitudes des clients.

 

Le paiement avec un contrat VAD, un vrai plus !

Le contrat de vente à distance (VAD) lie le marchand à une banque ou à un établissement de paiement.  Pour pouvoir encaisser des cartes bancaires, les cybermarchands ont 2 possibilités :

 Ouvrir un contrat VAD chez une banque traditionnelle et souscrire en parallèle à une offre chez un prestataire technique (PSP) qui intégrera la solution sur le site marchand.

 Ouvrir un contrat VAD chez un prestataire de paiement qui gère à la fois les ouvertures de VAD  et la mise en place technique (PSP).

La deuxième solution est de plus en plus privilégiée par les e-commerçants car elle permet  une mise en place simple et rapide. Avoir un interlocuteur unique permet de maitriser toute la chaîne du paiement ; cela apporte une visibilité complète sur les flux financiers et de nouveaux outils optimisant la conversion. L'un dans l'autre, passer par un contrat de vente à distance permet d'avoir des tarifs pratiqués qui sont généralement très inférieurs à ceux des opérateurs de Wallet.

 

Une bonne solution vous aide à mieux convertir

Le taux de conversion est un indicateur clé pour tout cybermarchand. Il est donc nécessaire de lutter contre l'abandon d'achat lors du paiement. Toutes les solutions de paiement ne proposent pas les mêmes fonctionnalités. Choisissez un prestataire qui vous permettra de personnaliser votre page de paiement et d'utiliser des modes de paiement et des fonctionnalités variés (paiement en plusieurs fois, One click, paiement différé, paiement par abonnement, moyens de paiement alternatifs locaux pour l'international, gestion des devises, gestion des codes erreur en cas d'échecs de paiement, AB Testing...). 

 

Lutte contre la fraude : l'atout indispensable

Les impayés ne sont pas une fatalité. Il existe des moyens pour stopper un bon nombre de tentatives de fraude tout en évitant une baisse de votre conversion. Le prestataire de paiement a un rôle clé à jouer : il doit pouvoir proposer l'activation du 3D Secure de manière sélective, en fonction de l'origine géographique de l'internaute, du type d'achat, de son montant... Ce filtrage peut reposer sur une analyse de plusieurs centaines de critères, basée sur une gestion collaborative de lutte contre la fraude (via l'analyse de la Data du marchand et du prestataire). Choisissez un prestataire qui a une vision à 360° sur la data, il pourra ainsi éradiquer au mieux la fraude sans altérer votre conversion.

 

Réception de vos fonds : pensez à votre liberté

Lors de l'ouverture d'un contrat VAD, il n'est pas rare qu'une banque exige du marchand qu'il domicilie chez elle l'ensemble de ses comptes. Cela peut représenter une perte de temps sur le plan administratif ainsi qu'une dépendance importante auprès d'un seul et unique acteur bancaire. Privilégiez des établissements de paiement comme Be2bill : vous resterez libre et disposerez d'une marge de manœuvre plus importante dans la négociation de vos produits financiers.

 

Récurrence d'envoi des fonds, soyez vigilant !

Pensez à votre trésorerie ! Quand vous choisissez un prestataire de paiement, vérifiez bien que celui-ci va créditer votre compte en moins de 48h. Certains prestataires fixent un montant minimal de sommes perçues avant de procéder à un versement ; d'autres définissent une fréquence fixe ou ne débloquent les fonds qu'après un délai de 7 à 45 jours... Un paramètre à prendre en compte pour éviter tout problème de trésorerie, du fait de délais de paiement trop longs.

 

Obtenir un libellé bancaire personnalisable, un gage de sérieux

La personnalisation de votre libellé bancaire (ligne plaque) est importante. Cela vous permettra d'utiliser votre nom de site marchand et d'éviter toute incompréhension pour l'acheteur, qui pourrait avoir l'impression d'être débité par une autre société. C'est un point important dans la confiance que doit instaurer le marchand avec son client. Privilégiez donc une solution de paiement offrant cette possibilité !

 

Gare aux coûts cachés, privilégiez les offres transparentes !

En règle générale, on évalue le prix d'un système de paiement au montant prélevé à chaque transaction : il s'agit d'un montant fixe auquel viennent s'ajouter quelques pourcentages du prix de vente. Ainsi, le marchand peut rapidement calculer ce que va lui coûter la mise en place d'un système de paiement. Attention toutefois aux frais cachés de certaines solutions de paiement : minimum de facturation, abonnement mensuel, facturation des transactions qui n'aboutissent pas, coûts additionnels pour les options et frais liés aux impayés qui peuvent alourdir la note !

 

Back office de gestion des paiements : attention à l'usine à gaz 

Une solution de paiement doit vous apporter un back office de gestion qui vous permettra d'avoir un accès complet à toutes vos transactions, à des outils statistiques et de reporting (de préférence exportables) ainsi qu'à un outil financier permettant la réconciliation financière.

Sans outil de réconciliation, cette tâche répétitive et sans valeur ajoutée peut être un cauchemar pour votre comptabilité. On notera que seuls les prestataires assurant à la fois le rôle d'établissement de paiement et de PSP permettent cette réconciliation.

 

Mise en place de la solution : intéressez-vous au SAV

La phase d'intégration de la solution de paiement ne doit pas être négligée. Celle-ci peut prendre du temps et impliquer des coûts. Si vous disposez de peu de ressources informatiques internes, privilégiez les solutions offrant des modules préconfigurés pour les plateformes e-commerce du marché. Si vous êtes en développement spécifique, plusieurs solutions, dont Be2bill, proposent une API (interface de programmation). Dans tous les cas, choisissez un prestataire avec lequel vous disposerez d'un interlocuteur technique dédié qui pourra vous assister dans la mise en place puis dans l'optimisation des moyens de paiement de votre site.

Découvrez notre dossier "Solutions de paiement en ligne"

A lire aussi : 

Annonces Google