Weborama greffe un module de reciblage publicitaire à AdPerf


Weborama vient de lancer une solution de reciblage publicitaire adaptable à tous les sites éditeurs et tous les formats diffusés par son adserver AdPerf.

Weborama vient d'annoncer le lancement d'une offre de reciblage publicitaire. Elle permet aux annonceurs de diffuser des bannières adaptées aux intérêts des internautes qui ont déjà visité leur propre site, et ceci à partir de leurs données de navigation sur le Web (lire le dossier Qu'est-ce que le reciblage publicitaire ?, du 30/04/2009). Les annonceurs peuvent ainsi s'adresser à des internautes intéressés par l'une ou l'autre de leurs gammes de produits en particulier.

Le nouveau module de reciblage se greffe à la plate-forme technologique AdPerf. Lorsqu'un internaute consulte une page avec publicité, l'adserver lit son cookie utilisateur, prenant également connaissance de son historique de navigation. Ainsi, "l'offre de retargeting de Weborama est indépendante des réseaux de sites, précise Mathieu Roche, directeur général du pôle Weborama Solution. Tout format hébergé et servi par l'adserver peut bénéficier de ce service, quels que soient les sites Web pris en compte dans le plan média de la campagne."

Reste à la charge de l'annonceur de fournir les formats publicitaires nécessaires à la personnalisation. Plus il voudra affiner les cibles auxquelles il s'adresse, plus il devra prévoir de bannières différentes.

Enfin, contrairement à l'adserver AdPerf facturé au CPC ou CPM en fonction du volume, l'option de reciblage publicitaire est commercialisée sous forme d'abonnement. "Suivant le volume de la campagne, le coût pour l'annonceur oscille entre 500 et 5 000 euros par mois." Cette offre est déjà testée par Boursorama ou encore la BNP Paribas.

Annonces Google