Google propose un outil pour aider à traquer le malvertising

Afin de sécuriser davantage son réseau de sites partenaires face au malvertising, Google vient de refondre le site Anti-malvertising.com. Outre le fait que le site délivre aux éditeurs des informations - nom, url des bannières, etc. - à propos des annonceurs sur lesquels ils effectuent une recherche, il dispose désormais de contenus additionnels permettant de s'informer sur les moyens de sécuriser son site. Selon Google, en 2008, 2 % des sites malveillants distribuaient des virus via de la publicité en ligne. Selon Web Trends, au premier trimestre 2007,  80 % du code malveillant repéré sur Internet provenait des publicités.   

Virus / Google

Annonces Google