T-Online réintègre Deutsche Telekom, son patron démissionne

T-Online, le premier Fournisseur d'Accès à Internet (FAI) d'Europe avec 13,5 millions d'abonnés, va bientôt retourner dans le giron de Deutsche Telekom. Les actionnaires minoritaires s'opposaient jusqu'à présent à l'opération de fusion décidée en avril 2005 en raison de conditions jugées défavorables aux petits porteurs. Leur recours a été rejeté par une Haute Cour de justice fédérale qui rétablit, de fait , le jugement de la cour d'appel de Francfort qui avait donné son aval à cette procédure de fusion forcée. Les actionnaires minoritaires de T-Online représentent moins de 1 % du capital de la société. Cette décision n'a pas fait que provoquer la colère des petits actionnaires. Elle a aussi entrainé la démission de Rainer Beaujean, le président du directoire de T-Online "par consentement mutuel avec effets immédiats". Celui-ci s'opposait en effet ouvertement à la procédure de réintégration de T-Online au sein de Deutsche Telekom. L'intérim sera assuré par le directeur financier du fournisseur d'accès Jens Becker.

Autour du même sujet

T-Online réintègre Deutsche Telekom, son patron démissionne
T-Online réintègre Deutsche Telekom, son patron démissionne

T-Online, le premier Fournisseur d'Accès à Internet (FAI) d'Europe avec 13,5 millions d'abonnés, va bientôt retourner dans le giron de Deutsche Telekom. Les actionnaires minoritaires s'opposaient jusqu'à présent à l'opération...