Boeing vendrait Connexion, sa filiale Internet

En raison du peu de demandes des compagnies aériennes américaines, Boeing souhaiterait se séparer de sa filiale Connexion, qui avait mis au point une technologie permettant de se connecter à Internet en plein vol (voir le diaporama d'avril 2006). La compagnie aéronautique aurait contacté des opérateurs satellites (SES Global, Inmasat PLC, Loral Space et communication) et d'autres sociétés qui pourraient être intéréssées pour un rachat ou une participation importante. A ce jour, ni la compagnie, ni les opérateurs n'ont démenti ou commenté ces affirmations. Quand Boeing lança Connexion en 2000, la compagnie avait prévu d'équiper 5.000 avions d'un accès Internet haut débit, ce qui lui aurait rapporté environ 4 milliards de dollars, mais elle n'a réussi à en équiper seulement 146 et a perdu un milliard de dollars. Plusieurs compagnies américaines qui prévoyaient d'installer ces systèmes dans leurs avions ont revu leurs plans à la baisse, après les événements 11 septembre.

Autour du même sujet

Boeing vendrait Connexion, sa filiale Internet
Boeing vendrait Connexion, sa filiale Internet

En raison du peu de demandes des compagnies aériennes américaines, Boeing souhaiterait se séparer de sa filiale Connexion, qui avait mis au point une technologie permettant de se connecter à Internet en plein vol (voir le diaporama d'avril 2006...