Clearwire devrait entrer au Nasdaq

L'opérateur américain, très actif sur le marché du Wimax depuis sa création en 2003, a fourni les documents nécessaires à son introduction au Nasdaq, affirment Les Echos. Avec cette opération, Clearwire compte récolter jusqu'à 400 millions de dollars, lui permettant de financer une partie des licences Wimax qu'il convoite. Aux Etats-Unis, l'opérateur devrait dépenser 487 millions de dollars pour l'acquisition de ces licences. Clearwire est également candidat en France, avec les câblo-opérateurs UPC et Numericable, à l'attribution de licences régionales (lire l'article du JDN du 16/01/06). Une politique ambitieuse qui a des conséquences sur les comptes de Clearwire. En 2005, ses pertes (134 millions de dollars) auraient progressé deux fois plus vite que son chiffre d'affaires, qui a doublé à 33 millions.

Autour du même sujet

Clearwire devrait entrer au Nasdaq
Clearwire devrait entrer au Nasdaq

L'opérateur américain, très actif sur le marché du Wimax depuis sa création en 2003, a fourni les documents nécessaires à son introduction au Nasdaq, affirment Les Echos. Avec cette opération, Clearwire compte récolter jusqu'à 400 millions de...