L'Arcep invite SFR à signer un accord de MVNO avec Afone

LAutorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a estimé dans une décision du 4 avril rendue publique le 11 avril, que le refus de l'opérateur mobile SFR de conclure un accord avec l'opérateur de services télécoms Afone lui permettant de devenir opérateur mobile virtuel (MVNO) sur son réseau était injustifié. L'Arcep enjoint SFR à proposer "dans un délai de six semaines à compter de la notification de la décision, dans le respect des engagements pris au titre de son autorisation UMTS, une offre permettant l'accueil d'Afone en tant qu'opérateur mobile virtuel sur son réseau."

Autour du même sujet

L'Arcep invite SFR à signer un accord de MVNO avec Afone
L'Arcep invite SFR à signer un accord de MVNO avec Afone

LAutorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a estimé dans une décision du 4 avril rendue publique le 11 avril, que le refus de l'opérateur mobile SFR de conclure un accord avec l'opérateur de services...