Bouygues Télécom se défend devant la Commission européenne

Afin d'échapper à la régulation par l'Arcep des activités des opérateurs mobiles, Bouygues Télécom a adressé un document à la Commission Européenne dépeignant sa situation économique. L'opérateur y souligne notamment son manque de taille critique et sa faible part de marché. Deux éléments qui pour Bouygues Télécom sont autant de freins à sa pérennité. L'opérateur mobile met également en cause dans son courrier SFR et Orange, qui mènent selon lui une politique commerciale trop "agressive". Si Bouygues Télécom met en exergue dans ce courrier une situation difficile, le groupe Bouygues n'entend pas pour autant céder sa filiale, et continue de croire dans ses perspectives de développement sur ce marché.

Autour du même sujet

Bouygues Télécom se défend devant la Commission européenne
Bouygues Télécom se défend devant la Commission européenne

Afin d'échapper à la régulation par l'Arcep des activités des opérateurs mobiles, Bouygues Télécom a adressé un document à la Commission Européenne dépeignant sa situation économique. L'opérateur y souligne notamment son manque de taille...