Paris est favorable à une régulation de la fibre optique

Contrairement à Berlin qui a fait le choix de la dérégulation du réseau de la fibre optique, le gouvernement français a indiqué à Bruxelles qu'il souhaitait, au contraire, que ces réseaux soient régulés et ouverts à la concurrence, tout en assurant une juste rémunération des investisseurs. Parallèlement, Paris souhaite favoriser l'engagement de plusieurs opérateurs, afin de favoriser le partage de risque et la concurrence. Une demande qui va totalement à l'encontre de celle de France Télécom.

Autour du même sujet

Paris est favorable à une régulation de la fibre optique
Paris est favorable à une régulation de la fibre optique

Contrairement à Berlin qui a fait le choix de la dérégulation du réseau de la fibre optique, le gouvernement français a indiqué à Bruxelles qu'il souhaitait, au contraire, que ces réseaux soient régulés et ouverts à la concurrence, tout en...