Audiovisuel : le Nouveau centre refuse la taxe sur les FAI

Les 23 députés du Nouveau centre pourraient ne pas voter le projet de loi de réforme de l'audiovisuel, prévient le président du groupe à l'Assemblée, François Sauvadet. Le parti centriste rival du Modem s'oppose en effet au principe d'une taxe sur le chiffre d'affaires des fournisseurs d'accès à Internet et les télévisions privées. François Sauvadet lui préfère un élargissement de la redevance audiovisuelle. "Nous voterons contre la proposition de création de ces taxes dès que ce débat reviendra devant le Parlement. S'il n'y a pas d'évolution le groupe Nouveau centre ne votera pas la réforme de l'audiovisuel", a-t-il indiqué à l'agence "Associated Press".

Annonces Google