L'Arcep veut faire baisser le prix du dégroupage au 1er janvier

L'Arcep veut faire baisser le prix du dégroupage au 1er janvier Le régulateur des télécommunications devrait faire baisser entre 5% et 10% le prix qu'acquittent les opérateurs alternatifs pour utiliser le réseau haut débit de France Télécom.

Les tarifs de gros de France Télécom devraient à nouveau baisser au 1er janvier prochain. Selon La Tribune, l'Autorité de régulation des Télécoms (Arcep) annoncera courant décembre une baisse de prix des tarifs d'accès au réseau haut débit de France Télécom par les opérateurs alternatifs.

Dès 2012, le tarif de gros devrait baisser entre 5% et 10% par rapport au prix actuel (9 euros par abonnement mensuel), en vigueur depuis 2009. Cette d'au moins 50 centimes d'euro permettrait de ramener le tarif de dégroupage au niveau de la moyenne européenne. Au cours des douze dernières années, le prix de gros a diminué de moitié.

C'est naturellement France Télécom qui pâtira le plus de cette décision. Selon le quotidien, l'ancien monopole des télécoms devrait ainsi perdre 50 millions d'euros de recettes par an. SFR et Iliad, ses deux principaux concurrents devraient eux économiser une vingtaine de millions d'euros chacun. Cette baisse a cependant peu de chances d'être répercutée sur la facture des abonnés.

 

L'Arcep veut faire baisser le prix du dégroupage au 1er janvier
L'Arcep veut faire baisser le prix du dégroupage au 1er janvier

Les tarifs de gros de France Télécom devraient à nouveau baisser au 1er janvier prochain. Selon La Tribune, l'Autorité de régulation des Télécoms (Arcep) annoncera courant décembre une baisse de prix des tarifs d'accès au réseau haut débit de...