L'Autorité de la concurrence exclut une fusion entre Free et SFR

L'Autorité de la concurrence exclut une fusion entre Free et SFR Malgré le démenti de Free, les deux acteurs avaient étudié la possibilité d'un rapprochement. Hypothèse repoussée par l'Autorité qui redoute la position dominante d'un tel ensemble.

Si en octobre dernier Iliad avait démenti vouloir s'unir avec son concurrent SFR (lire l'article "Iliad dément vouloir fusionner avec SFR" du 03/10/2012), la maison mère de Free aurait bel et bien demandé à l'Autorité de la concurrence son avis informel sur un éventuel rapprochement, tout comme l'a également fait SFR, rapporte BFM Business. Mais l'Autorité de la concurrence a émis un veto à cette fusion en raison de la position dominante dont hériterait la nouvelle entité. Et ce notamment sur le marché de l'ADSL, puisque SFR et Free détiendraient alors à eux deux plus de 50% de part de marché de l'accès à Internet.

En parallèle, les discussions entre SFR et Numericable se poursuivent. Un tel rapprochement permettrait à SFR de bénéficier du réseau fibre de Numericable et à ce dernier de profiter de la puissance de marque de SFR, moyennant un lourd endettement (lire l'article Vers un rapprochement de SFR et Numericable ?, du 15/10/2012). Après avoir vendu ses filiales télécoms au Brésil et au Maroc, le groupe Vivendi cherche toujours à se séparer de l'opérateur français SFR. Il est conseillé dans cette démarche par BNP Paribas et Goldman Sachs.

L'Autorité de la concurrence exclut une fusion entre Free et SFR
L'Autorité de la concurrence exclut une fusion entre Free et SFR

Si en octobre dernier Iliad avait démenti vouloir s'unir avec son concurrent SFR (lire l'article "Iliad dément vouloir fusionner avec SFR " du 03/10/2012 ), la maison mère de Free aurait bel et bien demandé à l'Autorité de...