Avec Welles, Orange accélère son offensive dans le Web 2.0


Le lancement cet été par Orange de l'offre musicale WorMee ne devrait devancer que de quelques mois celui du site de partage vidéo baptisé Welles. 

Après avoir annoncé en février dernier le lancement d'ici l'été de WorMee (lire l'article Orange se lance dans la musique à la demande gratuite, du 06/02/2009), un site gratuit de musique à la demande en streaming, Orange travaillerait actuellement sur une autre plate-forme de contenus cette fois-ci dédiée à la vidéo. Baptisée Welles, elle devrait être lancée sur le marché à l'automne prochain, Indique "VNUNet".

Développée au sein d'Orange Vallée, le département d'innovation du groupe, cette nouvelle plate-forme devrait fonctionner de manière communautaire, ses utilisateurs pouvant y visionner des contenus professionnels mais aussi des contenus générés par d'autres membres. Une formule déjà adoptée pour WorMee, construit pour sa part comme un réseau social.

Si avec WorMee, Orange entend concurrencer Deezer, avec Welles, c'est à Dailymotion ou encore YouTube que l'opérateur s'attaque. Le détail de l'offre qui sera disponible sur Welles n'est pas encore connu, mais devrait être à la hauteur des ambitions d'Orange. Disponible en version beta, WorMee a lui pour objectif de donner accès à 4 millions de titres musicaux ainsi qu'à un bouquet de 4 000 radios au niveau international, loin devant les 3,7 millions de titres et 300 Webradios de Deezer.

Orange devrait par ailleurs lancer mi-juin une tablette connectée en Wi-Fi, nommée Tabbee, par le biais de laquelle il sera possible d'avoir accès à tous ces nouveaux services.  

Annonces Google