Les FAI locaux, premiers bénéficiaires du plan haut débit US

Aux Etats-Unis, les appétits s'aiguisent autour des 7,2 milliards de dollars alloués au développement du haut débit dans le cadre du plan américain de relance de l'économie (800 milliards de dollars) annoncé par Barack Obama. Opérateurs et acteurs publics veulent en effet se réserver la plus grosse part de ces fonds pour financer leurs investissements. Les opérateurs télécoms demandent que seules les entreprises détenant une licence d'opérateur puissent prétendre à une partie de ces fonds. Cette condition exclurait ainsi de fait les états et collectivités locales qui souhaitent également avoir accès au magot.

Les candidats à une part des 7,2 milliards de dollars devront cependant démontrer que leurs projets servent des intérêts publics, selon des critères encore à définir par le département américain du commerce. Selon des analystes, ce sont avant tout les acteurs publics et les opérateurs locaux qui pourraient le plus profiter de ces fonds pour développer l'accès Internet dans des zones rurales, difficilement rentabilisables pour des opérateurs nationaux.

Annonces Google