Les trois problèmes de Tesla enterrés dans son rapport annuel

Les trois problèmes de Tesla enterrés dans son rapport annuel Barclays met en évidence les sources d'inquiétude sur le constructeur automobile branché.

Fin février, Tesla publiait son dernier rapport annuel auprès de la SEC.

Après avoir parcouru les 98 pages du dossier, les analystes de Barclays ont trouvé trois problèmes importants, qui confirment le point de vue de la banque britannique sur la croissance de Tesla.

Pour Barclays, ce rapport démontre que Tesla progresse, bien que "tout est loin d'être rose".

Voici les observations de la banque britannique:

  • Tesla ne vend plus seulement des voitures en "build to order" (production à la demande) mais aussi des voitures disponibles à la vente immédiate.

Des stocks de produits finis élevés sont l'apanage des constructeurs de véhicules de transport mais, dans le cas de Tesla, ils sont aussi le signe d'une nouvelle stratégie visant à disposer de voitures neuves (au-delà des véhicules de courtoisie et des modèles de showroom) et d'occasion prêtes à la vente immédiate. Cette nouveauté rompt clairement avec la politique précédente de l'entreprise d'Elon Musk en s'éloignant du modèle de production à la demande auquel celle-ci était associée.

  • Les dépenses d'investissement ont principalement été allouées à l'amélioration de la Tesla Model S et de la Tesla Model X, et non à sa "Gigafactory" (gigantesque entreprise du Nevada, NDLR).

Le détail des dépenses d'investissement indique que Tesla investit au-delà de la demande. Toutefois, avec seulement 107 millions de dollars d'investissement sur sa Gigafactory pour l'instant et des dépenses administratives et en R&D plutôt faibles sur le Model 3, il s'avère clair que Tesla n'a toujours pas décidé de faire passer les investissements sur la Gigafactory et le Model 3 à la vitesse supérieure.

  • Les clients ont maintenant la possibilité d'effectuer des pré-payements en amont de la livraison.

Alors que les  versements de clients étaient jusque-là un indicateur assez précis de l'activité des commandes, la mise en place de pré-payements rend la mesure de l'activité plus compliquée.

Barclays a tout de même souligné que Tesla avance en progressant vers des étapes importantes concernant ses produits ; certaines données montrent que le prototype du Model X Beta est terminé, et le prototype du Model 3 Alpha est considéré comme "bientôt finalisé". Barclays donne à Tesla un indice équipondéré et fixe un objectif de prix à 190 dollars pour ses actions.

Ce rapport sur Tesla émerge après que des analystes de Bank of America aient affirmé que l'entreprise d'Elon Musk pourrait être sur le point de s'écrouler : "Nous pensons que Tesla a réussi à compenser une séries de mauvaises nouvelles et de faibles résultats financiers en fixant des objectifs à long-terme qui, de notre point de vue, sont souvent assez difficiles à concevoir."

Le Model S de Tesla s'est récemment vu décerner le premier prix du Consumer Reports (rapport de consommateur, NDLR) pour la deuxième année consécutive.

Article de Myles Udland. Traduction par Shane Knudson, JDN.

Voir l'article original: There are 3 big problems buried in Tesla's annual report

Annonces Google